Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La littérature en mouvement : la balançoire ( Maupassant)

5202137860_de4bded146.jpg

La balançoire des idées

Repères  : thème du Mouvement : présentation

Après le tourbillon terrifiant de la tempête, notre quête du mouvement ne pouvait omettre l'oscillation.

Quoi de mieux qu'une balançoire pour donner du sens à cette notion exposée aujourd'hui.

La Gazette vous propose de découvrir les balançoires des idées de Maupassant : une métaphore qui n'a pas pris une ride...

***

"Je ne veux point parler de ces odieux engins de plaisir, la joie des femmes à la campagne, instruments de migraine et de maux de cœur, qui, le dimanche, emplissent la banlieue parisienne de leur mouvement régulier, incessant, monotone, étourdissant, même pour ceux qui passent sur les routes.

Les balançoires que je hais surtout sont les scies et les bêtises éternelles où se berce l’esprit humain, les insipides rabâchages d’idées revenant sans fin, reprenant la foule de temps en temps, emportant chaque fois dans un tourbillon de sottises tous les esprits, tous les journaux, tous les hommes grands ou Petits.

Chacun a la sienne et s’y cramponne, la lance en avant, la lance en arrière, exaspérant ses voisins. Mais à y a aussi les balançoires générales où se suspend tout un peuple ; où l’on est forcé de monter, sous peine de passer pour un être subversif, dangereux, pour un mauvais citoyen."

Balançoires, chroniques de Maupassant, le Gaulois, 12 mai 1881

  source http://fr.wikisource.org/wiki/Balan%C3%A7oires 

 

repères à suivre : le dynamisme (d'Alembert)

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lylyI 15/04/2011 06:01



Bonjour L


J'aime beaucoup ce regard sur la société, ce texte n'a en effet pas pris une ride


Je suis désolée de n'avoir pu davantage venir, le temps me fait gravement


défaut en ce moment 


Belle journée, bises, Lyly



Litteratus 15/04/2011 13:15



Il ne faut pas réprimer une envie de profiter des beaux jours. Je t'embrasse !



ASP 13/04/2011 14:27



Alors en fait, les temps n'ont pas changé Monsieur de Maupassant ! A la différence près : c'est le jeu favori des hommes également !



Litteratus 13/04/2011 15:50



Les temps ne peuvent pas changer, puisque c'est du fond de l'être humain que cette tendance naturelle aux préjugés réside...



lizagrèce 10/04/2011 20:12



Si Maupassant revenait il ne serait pas dépaysé !



Litteratus 11/04/2011 13:45



Les préjugés ont une durée de vie longue...



Cristofol 10/04/2011 16:51



En effet, le monde est bien un vaste champ de foire, un théâtre de marionnettes et un véritable cirque !



Litteratus 10/04/2011 19:01



Certains évènements nous laissent en effet spectateurs de ce curieux monde !