Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La librairie, un véritable sujet de narration

 

La librairie, un véritable sujet de narration

 

Une librairie, siège d'un récit

repères : thème de la diffusion : l'étude

 

Bienvenue dans ma librairie !

Il a été évoqué dans l'article précédent la révolution numérique à laquelle nous assistons et les répercussions sur la chaîne du livre. Les librairies françaises représentent 43% du marché du livre et savent qu'elles doivent s'adapter pour survivre à un pareil bouleversement. Dans le cadre de l'étude qui vous est proposée, il sera ainsi question de mettre à l'honneur le rôle des librairies dans la transmission du savoir. Deux ouvrages précisément feront l'objet d'une analyse comparée.


***

Les deux livres proposés

La Gazette Littéraire vous propose de lire les deux livres suivants :

- 84 Charing Cross Road, récit épistolaire d'Helene Hanff, publié en 1970,

- Au bon Roman, roman de Laurence Cossé, publié en 2009.


Le premier nous conduit à découvrir les liens d'amitié tissés durant la période de l'après-guerre et pendant vingt ans entre une américaine aussi extravagante que généreuse et un libraire anglais. Cette amitié s'est tissée au fil des commandes passées par Helene Hanff et formulée sur le ton de l'humour et de l'ironie.


Le second livre nous fait participer à une entreprise originale consistant à la fondation d'une librairie dédiée aux seuls « bons » romans.

 

Étude comparée

Nous voici donc au cœur de deux librairies distinctes, l'une bien réelle située au cœur de Londres, l'autre s'incarnant pour les besoins de la fiction dans le quartier de l'Odéon à Paris. Il ressort de la lecture de ces ouvrages qu'il nous est permis de mesurer l'évolution du métier dans le temps : l'action du 84 Charing Cross Road se situe durant l'époque comprise entre 1949 et 1969 alors que celle du roman se déroule de 2004 à 2006. L'intérêt de l'étude réside en outre dans l'objet social des deux librairies : la première affiche clairement sa spécialisation dans la vente de « livres anciens » lorsque l'autre s'appuie sur l'idée de ne vendre que de « bons » romans.


Ce voyage en immersion dans l'univers du livre nous fait enfin découvrir le métier de libraire sous différents jours. C'est ainsi que nous verrons précisément au travers des articles à venir les points suivants :

  • la description des deux librairies,

  • leur objet social ,

  • l'exercice de la profession de libraire : la gestion du stock,

  • l'exercice de la profession de libraire : les opérations et pratiques commerciales,

  • une librairie idéale, entre mythe et réalité.

Nous débuterons, si vous le voulez bien, par la présentation de ces deux boutiques au cœur de la vie d'un quartier...

 

repères à suivre : Deux librairies, deux styles (Helene Hanff/Laurence Cossé)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article