Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La lecture du journal des Goncourt : 28 décembre 1862

La lecture du journal des Goncourt : 28 décembre 1862

 

Repères : hors-série

 

Poursuivons la lecture des extraits du Journal des Frères Goncourt et arrivons si vous le voulez bien, au dimanche 28 décembre... 1862.


L'auteur revient à sa réflexion sur son contemporain, Gustave Flaubert, pour discuter du sens artistique de ce dernier.

Mordant !

***

 

"(…)

Flaubert n'a aucun sens artistique. Il n'a jamais acheté un objet d'art de vingt-cinq sous. Il n'a pas chez lui une statuette, un tableau, un bibelot quelconque. Il parle pourtant d'art avec fureur ; mais ce n'est que parce que, littérairement, l'art est une note distinguée, bon genre, qui couronne un homme qui a un style artiste, et puis c'est un anti-bourgeois. Il a pris l'antiquité à l'aveuglette et de confiance, parce que là est le beau reconnu. Mais trouver le beau non désigné, non officiel d'une toile, d'un dessin, d'une statue, saisir son angle aigu, pénétrant, sympathique, il en est absolument incapable. Il aime l'art comme des sauvages aiment un tableau : en le prenant à l'envers."

 

repères à suivre : journal des Goncourt

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article