Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La froide représentation du monde (Houellebecq)

 

4698238412_74526e20f5.jpg

 

Repères : thème de l'Art : l'étude


Il a été précédemment présenté l'artiste Jed Martin qui, en plein succès, rompt avec la photographie pour revenir à ses premières amours, la peinture. Malheureusement, il n'éprouve aucune inspiration. C'est la première rupture avec le monde. Il doit tout recommencer...

***

Ce qui l'intéresse en premier lieu, dans cette nouvelle entreprise, c'est la représentation d'un monde moderne : « Le regard que Jed Martin porte sur la société de son temps, souligne Houellebecq, est celui d'un ethnologue (…) il décrit le monde, ne s'autorisant que rarement une notation poétique, un sous-titre servant de commentaire. » (page 189).


Avec une froide objectivité, il consacre sa peinture à représenter les différentes couches de la population au travail.

 

Rien n'échappe à son regard acéré sur le monde moderne, mais il connaît un échec s'agissant notamment du portrait d'un artiste figurant dans son œuvre intitulée « Damien Hirst et Jeff Koons se partageant le monde de l'art » : il sent qu'il piétine, qu'il n'arrive à rien. 

« Il saisit un couteau à palette, creva l’œil de Damien Hirst, élargit l'ouverture avec effort (…) Attrapant la toile gluante d'une main serrée, il la déchira d'un seul coup, déséquilibrant le chevalet... » (page 30)


Il la détruira donc dans un moment de rage et de désespoir.  

 

Repères à suivre :  l'étude : l'art et l'idéal

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lizagrèce 27/11/2011 23:49


Le problème avec Houellebecq c'est que souvent ces héros sont le personnage qu'il s'est créé lui-même ... Lui-même, ça je ne le sais paa

Litteratus 28/11/2011 19:40



Le personnage qu'il s'est créé et lui-même font peut-être un ? Il faudrait lui demander...



lizagrèce 26/11/2011 21:44


Il me semble qu'il ne s'agit pas du regard de Martin mais de celui de Houellebecq lui-même. Un regard désabusé et cynique sur le monde

Litteratus 27/11/2011 20:53



J'attache de l'importance à faire la distinction entre l'œuvre et l'auteur car finalement c'est la première qui m'intéresse par dessus tout...