Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La formalité de la demande en mariage (Tchekhov)

La formalité de la demande en mariage (Tchekhov)

 

 

Repères : thème du mariage : présentation


Une démarche hasardeuse

Il vous sera proposé d'examiner ensemble le parcours des « candidats » au mariage durant cette vaste présentation qui se poursuivra dans les prochains articles. En premier lieu, c'est bien la question de la déclaration qui va nous occuper aujourd'hui.

Il ne s'agit pas toujours d'une simple formalité. Elle peut au contraire faire naître bien des appréhensions : la peur de se dévoiler constitue en effet un sujet légitime d'inquiétude. Rappelons que longtemps l'initiative revenait autrefois à l'homme. Les choses ont depuis bien changé...


C'est ainsi que le fiancé n'était donc pas toujours certain du succès de sa démarche.


Un célibataire endurci et malade

Dans l'extrait d'aujourd'hui, une peur taraude le cœur de Lomof, propriétaire terrien, célibataire endurci qui prend le parti de demander la main de la fille de son voisin. Il nous expose ses motivations pour le moins personnelles. Il est malade et a besoin que l'on s'occupe de lui...

La plume de Tchekhov sonde impitoyablement l'âme de ce cœur à prendre.

Pour la petite histoire, rappelons que cette demande donnera lieu -contre toute attente- à une dispute terrible entre les deux protagonistes avant de voir l'affaire enfin conclue...

***


"Lomof, seul.

J’ai froid. Je frissonne de la tête aux pieds, comme jadis à la veille d’un examen… Le principal, c’est de se décider. C’est dur, mais c’est urgent. À force de réfléchir, et de se consulter, et de discuter avec soi-même, et d’attendre son idéal et le grand amour, on n’arrive qu’à rester vieux garçon… C’est égal, j’ai joliment froid… Natalia Stépanovna est une parfaite femme d’intérieur, et puis elle n’est pas laide, elle a de l’esprit. Que puis-je souhaiter de mieux ?… D’agitation en agitation, j’en ai des bourdonnements plein les oreilles. (Il boit un verre d’eau.) Il faut absolument que je me range enfin. D’abord, j’ai trente-cinq ans, et c’est un âge critique entre tous. Ensuite, j’ai grand besoin d’une existence soigneusement réglée. J’ai une maladie de cœur, avec des palpitations à propos de tout et de rien. Je suis presque constamment agité. Ainsi, en ce moment, mes lèvres tremblent, et j’ai un battement de la paupière supérieure droite. Mais ce qu’il y a de plus atroce, c’est mon sommeil. Ou plutôt, mon insomnie quasi perpétuelle. À peine suis-je installé dans mon lit, à peine commencé-je à m’assoupir, et, tic ! un lancinement me prend dans le flanc droit, pour me remonter dans la tête en passant par l’épaule gauche. Je me lève comme un fou, je fais les cent pas. Au bout d’un quart d’heure, souvent davantage, quand je crois mes nerfs matés, brisés, écrasés, je me recouche… et, tic ! cette fois, c’est dans le flanc gauche, et cela me remonte dans la tête en passant par l’épaule droite. Et il y a des nuits où cela se renouvelle jusqu’à vingt fois de chaque côté !"


Une demande en mariage, Tchekhov, traduction Augustin Chaboseau

http://fr.wikisource.org/wiki/Une_demande_en_mariage


repères à suivre : la présentation : une candidate au mariage



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article