Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Le feuilleton (5) : la fin d'un mythe ?

  5185855286_61906e9476.jpg

 

Repères : hors-série : le feuilleton

 

Résumé des articles précédents : le 5 décembre 2011, Nathan Frémont écoute avec son beau regard d'enfant candide la leçon de Mademoiselle Lang. Il est question de la protection de l'environnement. Le débat s'anime et on en vient à parler de l'empreinte carbone, terme qui fait forte impression sur le jeune enfant, à l'intelligence précoce. Au cours du repas du soir, la conversation en famille tourne autour de ce problème environnemental. Convaincu que le Père Noël lors de ses déplacements abîme la couche d'ozone, l'enfant déclare tout à trac à ses parents qu'il ne veut pas recevoir de cadeaux. Le père Noël, un sujet de conflit dans les familles...

Richard, l'oncle du garçonnet, met au point un stratagème pour ramener la paix.  Le 24 décembre au soir, Nathan assiste alors à un hallucinant spectacle d'un père Noël venu dans une voiture ultra polluante qui jette les cadeaux, tel un forcené...


***

 

On était toujours sous le coup de l'émotion ce 24 décembre 2011 lorsque la porte d'entrée sonna. L'air dégagé, Richard pénétra dans les lieux, manifestement content de sa prestation pourtant calamiteuse. Tous furent froids, se réservant le soin de lui dire ses quatre vérités dès que l'enfant serait couché. Seul Nathan lui fit bon accueil et résolut de lui raconter la scène mémorable à laquelle il avait assisté. Tous retinrent leur souffle. L'oncle écouta avec beaucoup d'attention son neveu ajoutant des commentaires et des exclamations qui firent lever les yeux au ciel le reste de la famille toujours aussi courroucé.


Le petit garçon avec une candeur extrême en vint rapidement à la conclusion qu'il tenait pour vraie. Le Père Noël s'était révélé sous son véritable jour. Bas les masques ! Loin d'être venu avec son traîneau et ses rennes, il avait utilisé l'engin le plus polluant de la terre, la voiture. Les objections de l'enfant s’avéraient exactes de son point de vue. Jamais on ne pourrait plus lui faire admettre que le Père Noël était un homme bien avec ce qu'il avait vu. Il a laissé une grosse empreinte carbone ! C'est sûr ! C'est bien simple, maintenant j'ai décidé de ne plus croire en ce méchant personnage ! Tous regardèrent l'enfant, soulagés. La question épineuse du mois semblait envolée.

 

L'enfant se mit à rire pour la première fois depuis trois semaines. Nathan entreprit de déballer ses cadeaux doucement. Qui pourra m'offrir des cadeaux l'année prochaine si le Père Noël ne le fait plus ? demanda-t-il en regardant l'assemblée. Il n'attendit pas la réponse. Il déclara : je suis sûr que vous ne me laisserez pas sans rien ! Prise d'une violente émotion, Geneviève embrassa son petit garçon qui reçut des baisers de l'assemblée familiale. Quelle candeur ! Quelle force, ce petit garçon ! Les parents s'émerveillèrent de la situation qui leur rendait leur enfant tel qu'ils l'aimaient. 

 

C'est ainsi que les convives prirent place à table, les langues se délièrent et la bonne humeur devint générale. On cessa de regarder Richard de travers. Celui-ci semblait ravi de la tournure de la situation. Il en avait fait des efforts pour être abject ! Son plan avait marché ! Il n'y avait que lui pour comprendre les gamins !

 Pour clore le chapitre, Guillaume Frémont porta un toast : à Nathan qui est allé au bout de ses convictions ! Qu'il nous montre à tous le chemin !


Si la légende du Père Noël n'avait plus cours en ce soir de Noël, le mythe de l'enfant parfait avait encore de beaux jours devant lui.

 


 

M. Aragnieux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michel Cristofol 30/12/2011 09:07


Le pouvoir de l'imagination étouffé, le rêve banni, le jeu écarté, un enfant fort à plaindre, la persistance dans l'erreur, la continuité dans la démesure du savoir et de la connaissance, d'un
cartésianisme poussé à son comble, la plupart des ingrédients nécessaires à l'adulte mais contraires au bonheur d'un jeune enfant. Le père Noël est vraiment devenu une véritable ordure !

Litteratus 31/12/2011 14:15



L'enfant parfait a de beaux jours devant lui... hélas !