Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La distraction dérivatif à l'ennui (Jane Austen)

 

5599089815_b85392bc5a.jpg

 



Repères : thème du divertissement : présentation générale


Le divertissement et l'ennui


Le divertissement comble les moments d'ennui. Voyons la mise en application de cette vérité générale au travers d'une œuvre d'une romancière anglaise, Jane Austen.


Quel meilleur exemple que celui qui vous est proposé aujourd'hui.  Le texte débute par  des interrogations existentielles des deux sœurs cadettes Bennet.


Totalement écervelées, ces dernières se lamentent du départ d'un régiment des alentours qui leur offrait bien des distractions.


Le retour à la vie ordinaire les plonge dans un chagrin immense sauf à envisager de retrouver tous ces militaires à Brighton. Un projet qui ne tardera pas à être mis en application et qui ne manquera pas de mettre l'honneur de la famille en cause.


                                                                      **************************

« Ô ciel ! qu’allons-nous devenir ? Comment passer notre temps ? répétaient-elles souvent dans l’excès de leur douleur. Ô Lizzy, se peut-il que vous ayez un air si riant ! » Ce chagrin si affreux était vivement partagé par leur tendre mère ; elle se rappelait encore ce qu’elle avait souffert elle-même dans une occasion semblable, bien que vingt-cinq années se fussent écoulées depuis.
« Je suis sûre, disait-elle, que je pleurai pendant plus de deux jours lorsque le régiment du colonel Millar quitta Meryton : j’ai cru que j’en mourrais de chagrin.
— Quant à moi, je n’y survivrai pas, dit Lydia.
— Si seulement nous pouvions aller à Brighton reprit Mme Bennet.
— Oh ! oui, si nous pouvions aller à Brighton, mais papa est si désagréable !
— Quelques bains de mer me rétabliraient parfaitement.
—Et ma tante Philips assure, ajouta Kitty, qu’ils me feraient grand bien. »


Orgueil et préjugés, Austen

http://fr.wikisource.org/wiki/Orgueil_et_Pr%C3%A9vention/41

Repères à suivre : présentation générale : un divertissement qui ne dit pas son nom (La Fontaine)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 12/06/2012 22:50


Les bains de mer à Brighton ? Je ne suis pas sûre que ce soit un bon divetissement !


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 14/06/2012 19:56



Brighton a une cote d'enfer ici  ! Attention à ne pas fâcher les Anglais !



Arthenice 12/06/2012 11:15


Toute l'extravagance décalée et la décadence d'une société victorienne outrageusement "corsetée"! J'adore ce livre et cet auteur. En ce moment on peut suivre une version tv inédite sur
ARTE   assez bien réussie!


J'espère que tu vas bien.


Bien amicalement


Cat


 

Litteratus 12/06/2012 12:10



Chère Cat,  la version de la BBc sur Arte est la meilleure du genre, tu as raison ! Amitiés