Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La critique du régime monarchique (Montesquieu)

 Repères : thème du pouvoir : représentation dans la littérature

la critique ancien régime Montesquieu

Si l'exercice du pouvoir par un monarque a fait naître des justifications doctrinales, il a suscité également bien des reproches...

La critique la plus célèbre fondée sur la nature même du régime émane de Montesquieu dans son célèbre ouvrage, De l'esprit des lois (1777).

Voici l'extrait le plus connu tiré de l'idée que la concentration des pouvoirs conduit à l'abus...

La maxime de cet éminent penseur n'a pas pris une ride...

***

« La démocratie et l’aristocratie ne sont point des états libres par leur nature. La liberté politique ne se trouve que dans les gouvernements modérés. Mais elle n’est pas toujours dans les états modérés. Elle n’y est que lorsqu’on n’abuse pas du pouvoir : mais c’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites. Qui le dirait ! la vertu même a besoin de limites.

Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. Une constitution peut être telle, que personne ne sera contraint de faire les choses auxquelles la loi ne l’oblige pas, et à ne point faire celles que la loi lui permet. »

De l'esprit des lois, Montesquieu, ch 11 (4)

http://fr.wikisource.org/wiki/Esprit_des_lois_%281777%29/L11/C4

Repères : thème du pouvoir : critique de l'exercice du pouvoir (Diderot)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flora 07/01/2012 21:41


Je pense qu'il faudrait offrir ce texte à méditer à Viktor Orbán (et à quelques autres), avec traduction, bien sûr!

Litteratus 08/01/2012 17:53



Vous avez raison ! La situation en Hongrie est terriblement inquiétante...