Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La contemplation de la terre vue du ciel (Saint-Exupéry)

 

 

repères : thème du ciel : l'étude

 

Le survol de la terre

Ayant quitté le ciel des Romantiques, découvrons aujourd'hui celui plein d'aventures et de poésie de Saint-Exupéry au travers de Vol de Nuit.

L'action se situe en Amérique du Sud à l'ère de l'aéropostale. Aux commandes de son avion quittant la Patagonie, Fabien et son radio tentent de rejoindre de nuit Buenos Aires.

Le ciel permet à l'aviateur de dominer ces vastes étendues de terre gorgées de lumière et de contempler de sa hauteur les foyers de vie qui grossissent ou se rapetissent en fonction du degré d'altitude.

Comment ne pas se sentir tout puissant devant le spectacle qu'autorise ainsi le survol de la terre ?

Une méditation surgit de la contemplation de ces paysage à l'approche de la nuit. Le pilote devient veilleur d'hommes :

« Et maintenant, au cœur de la nuit comme un veilleur, il découvre que la nuit montre l'homme : ces appels, ces lumières, cette inquiétude. Cette simple étoile dans l'ombre : l'isolement d'une maison. L'une s'éteint : c'est une maison qui se ferme sur son amour. » (chapitre 1er)

Mais le transport du courrier n'attend pas.

Ce pionnier de l'aéropostale atteint d'une lassitude par le poids de l'effort, continue sa route munie du bulletin météo indiquant « Ciel pur, vent nul. »(chapitre 1er).

Tous les protagonistes de l'action sont dévoués à l'aventure extraordinaire menée pour faire parvenir le courrier entre les continents ; ils se sentent investis d'une mission non dénuée de « sacré » (chapitre 3).

 

repères à suivre : l'étude : un théâtre sans acteur

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flora 22/02/2012 12:13


Parfois, pour approcher le sens du sacré, il faut prendre de l'altitude...

Litteratus 23/02/2012 15:28



se délivrer des contingences purement matérielles...