Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La brise marine (Mallarmé)

 

La brise marine (Mallarmé)

 

Repères : thème de la mer : présentation

Une fuite

Dans l'article précédent, nous avons découvert l'existence d'un cimetière marin avec Alexandre Dumas, il sera aujourd'hui question d'horizons iodés avec Mallarmé.

Il ne s'agit pas d'un voyage d'agrément, ni de plaisir. Il est question de fuir une existence créatrice totalement  tarie, rongée par l'ennui. Il faut au poète une échappatoire nécessaire pour combler ce grand vide de l'inspiration...

Cette brise marine, ses mouvements, ses couleurs, son exotisme, ses bruits contrastent avec la sécheresse immobile et vaine de l'artiste qui semble perdu dans le désespoir d'une création rendue impossible.

***

 

"La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivres
D’être parmi l’écume inconnue et les cieux !
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce cœur qui dans la mer se trempe
Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l’ancre pour une exotique nature !

Un ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l’adieu suprême des mouchoirs !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu’un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots…
Mais, ô mon cœur, entends le chant des matelots !

Poésie, Mallarmé

http://fr.wikisource.org/wiki/Brise_marine_%28St%C3%A9phane_Mallarm%C3%A9%29

 

 

repères à suivre : présentation : l'homme et la mer (Baudelaire)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article