Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'empreinte des souvenirs (Musset)

 

Le thème de l'Autre dans la littérature conduit aussi à la création de souvenir dans la mémoire comme le poème de Musset dédié à George Sand après leur rupture amoureuse.

thème, autre, littérature, Musset, George sand,

 

repères : thème de l'Autre : L'un et l'Autre (IV)

Dans l'article précédent, nous avons évoqué la relation de confiance entre les hommes, nous verrons aujourd'hui le souvenir qui s'imprime dans la mémoire d'autrui.

Musset

Musset (1810-1857) est un homme de lettres qui se rattache au courant romantique. Génie précoce, il touche à tout, la poésie, le théâtre, la prose. 

La Gazette a publié de nombreux extraits de l'œuvre de Musset dans les articles suivants :

Dédicace

La Gazette vous propose de vous intéresser à l'empreinte laissée par l'autre dans nos souvenirs.

Découvrez un extrait d'un fragment de poème de Musset publié à titre posthume et dédié à George Sand avec laquelle il a vécu une passion tumultueuse.

George Sand

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;
Verse ailleurs ce trésor que j'avais pour tout bien.
Va chercher d'autres lieux, toi qui fus ma patrie,
Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,
Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.

Laisse mon souvenir te suivre loin de France ;
Qu'il parte sur ton cœur, pauvre bouquet fané,
Lorsque tu l'as cueilli, j'ai connu l'Espérance,
Je croyais au bonheur, et toute ma souffrance
Est de l'avoir perdu sans te l'avoir donné.

Musset, poésies posthumes, IIème partie, VI, 10 janvier 1835,

repère à suivre : face au miroir (Stendhal)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 19/04/2010 17:56



Ah! bah! ça alors ! Tu as raison George Dabdin (sans le s) .... Il va falloir qu'on enquête !!!



LITTERATUS 25/04/2010 18:51



Dis-moi ce que tu auras trouvé !



lizagrèce 17/04/2010 21:09



Ah! non pour le "George " Féminin c'est normal ... C'est une bizarrerie je sais mais George pour une femme c'est sans le "S" ...



LITTERATUS 19/04/2010 10:39



et George Dandin ?



lizagrèce 17/04/2010 17:58



Le bonheur serait assi que l'hommage à George Sand - femme de lettre ait conservé son "S "



LITTERATUS 17/04/2010 18:25



C'est vraiment drôle en effet la mention "femme de lettre" sans le s : elle maîtrisait probablement une lettre plus qu'une autre... oui, mais laquelle ? le S de George manquant précisément !



Jean-Yves 16/04/2010 16:05



Bon ben pour Maitre Rivarol 3, j'ai vais lire quand j'aurais relu les chapitre 1 et 2, car même si j'ai encore en tête, un peu, la trame de l'histoire, je préfère le reprendre depuis le début !
:-)
Bisous et j'ai passé un agréable moment en ta compagnie de toutes ces oeuvres... maintenant c'est boulot, boulot ...
Bon week-end


Jean-Yves



LITTERATUS 16/04/2010 19:23



C'est le problème du feuilleton : se remettre dans l'histoire qu'on a oubliée !



Jean-Yves 16/04/2010 15:47



Etrange ou pas ce poème m'a mis en tête un autre poème : http://culture-jym.over-blog.fr/article-14000444.html
Jean-Yves



LITTERATUS 16/04/2010 19:22



La femme idéalisée de Verlaine est celle que Musset n'a pas su aimer ...