Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'ivresse de la vie dans les Nourritures Terrestres d'André Gide

Repères : thème de la nourriture : l'étude

 L'exaltation de la vie

Après avoir montré l'importance du désir au travers de l'expérience de la faim et de la soif, voyons aujourd'hui l'ivresse qui en découle, l'exaltation de la vie.

Le livre V établit que la volupté conduit à l'ivresse de la vie : il s'agit d'un enivrement des sens,  d'une brûlure du corps et de l'esprit :

« Ivresses – du jeûne, quand on a marché de très bon matin, et que la faim n'est plus un appétit mais un vertige. Ivresse de la soif, lorsqu'on a marché jusqu'au soir.

Le plus frugal repas me devenait alors excessif comme une débauche et je goûtai lyriquement l'intense sensation de ma vie. » (livre 5-1ère partie, page 99)

 

Le sens divin de la nature

Dans cette quête, le narrateur n'hésite pas à faire parler Dieu qui, s'adressant aux hommes, leur reproche d'avoir endolori son âme : « Vous avez entouré de murs les seules eaux pour me désaltérer. » (livre 6, page 111).

L'homme semble avoir perdu le sens divin de la nature  ; il  ne voit que du « péché »  dans l'ardeur de vie.

Repères à suivre : l'étude :  l'invitation finale

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 19/06/2011 22:46



Beaucoup d'anorexiques racontent qu'au début, la privation de nourriture leur donne cette sensation de vertige qui leur fait croire qu'elles sont invincibles ...  J'écris "elles," car on
constate statistiquement que l'anorexie touche plus les femmes que les hommes)



Litteratus 20/06/2011 16:03



La complexité du rapport avec la nourriture...