Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'invitation finale des Nourritures Terrestres

Repères : thème de la nourriture : l'étude

L'usure de l'âme

Il a été précédemment montré dans les Nourritures Terrestres d'André Gide la perte du caractère divin de la vie exprimée dans le désir.

Mais l'heure de la mort approche, les sens sont usés et conduisent à l'usure de l'âme (livre 8).

Une tristesse, des sanglots. Il reste toujours l'autre, celui à qui parler.... Car ce livre n'est pas focalisé sur le soi, mais bien sur autrui :

« Que mon livre t'enseigne à t'intéresser plus à toi qu'à lui-même, -puis à tout le reste plus qu'à toi. » (avant-propos)

 

L'envoi

L'œuvre polyphonique s'achève par un envoi adressé à Nathanaël. Il lui recommande de jeter ce livre, de le quitter...

Les Nourritures Terrestres ne sont en effet qu'une « des mille postures possibles face à la vie » et une invitation à trouver sa propre règle de vie :

«Ne t'attache en toi qu'à ce que tu sens qui n'est nulle part ailleurs qu'en toi-même, et crée de toi, impatiemment ou patiemment, ah ! le plus irremplaçable des êtres » !

L'étude se poursuivra dans un prochain article avec le Festin de Babette de Karen Blixen où le style et le propos tranche singulièrement.

Repères à suivre : l'étude : le renoncement aux plaisirs terrestres

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cristofol Michel 20/06/2011 21:44



Quel véritable régal que ces nourritures terrestres ! Tout être humain est à la fois semblable aux autres mais si exceptionnel ! Cependant nous restons tous des êtres sans la moindre importance,
comme nous le dit Sartre en littérature dans son ouvrage " Les mots ".



Litteratus 21/06/2011 17:49



"Humiliez vous, raison impuissante ; taisez vous, nature imbecille ; apprenez que l'homme passe infiniment l'homme" (Pascal)



lizagrèce 20/06/2011 13:30



Devenir irremplaçable : quel vaste programme !



Litteratus 20/06/2011 16:04



Au moins d'essayer ...



flora 20/06/2011 09:31



..."le plus irremplaçable des êtres » !" ...
n'est-ce pas une invitation égoïste? 


Est-ce que cela nous console de la mort?...



Litteratus 20/06/2011 16:04



Dans "irremplaçable", il y a cette dimension d'avoir cherché à être soi-même, cet être unique pour une durée donnée en effet...