Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'héritage en commun (La Fontaine)

L'héritage en commun (La Fontaine)

Une succession exempte de reproche

(Repères : thème de l'héritage : présentation générale)

 

Après avoir considéré le sort injuste laissé au puîné qui n'hérite que de la part négligeable d'une succession, découvrons ensemble celui réservé de manière équitable à ses fils par un laboureur à l'approche de sa mort.

Cette fable très célèbre avait été publiée en 2009 dans les colonnes de la Gazette littéraire dans le cadre de la thématique consacrée à la famille. Il sied à cet extrait de figurer également dans cette introduction.

Le trésor du champ est évidemment une allégorie du sens du travail et de l'effort. Un héritage d'une éducation ou d'une influence heureuse en quelques sortes...

***

"Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche laboureur sentant sa mort prochaine
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
« Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’août.
Creusez, fouillez, bêchez, ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse. »
Le Père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le Père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor."


Jean de La Fontaine,Fables (livre 5, fable 9)

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Laboureur_et_ses_Enfants

 

Repères à suivre : thème de l'héritage : le plus bel héritage (Tolstoï)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

teiss 16/09/2012 01:17


fable du laboureur, vrai et plein d'humour, merci !

Litteratus 16/09/2012 19:40



Creusons, creusons....