Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

L'étreinte décriée ou sublimée (Tolstoï et Bourbon-Busset)

L'étreinte décriée ou sublimée (Tolstoï et Bourbon-Busset)

 

Repères : le thème du mariage : l'étude

 

Deux conceptions de l'étreinte

Dans l'article précédent, il a été brièvement présenté les ouvrages suivants :

- La sonate à Kreutzer, roman de Léon Tolstoï publié en 1889.

- Lettre à Laurence, récit de Jacques de Bourbon-Busset publié en 1989.

****


Ces œuvres abordent le même thème, celui du mariage, mais sous l'angle tragique, pour le premier, et, sous celui de l'espérance, pour le second. Derrière ces attitudes, deux conceptions de l'étreinte vont nous occuper précisément durant cette étude.

On peut ainsi dire que c'est l'abjection de l'homme tourné vers la recherche du seul plaisir qui est au cœur du roman de Tolstoï lorsque c'est tout le contraire qui nourrit le magnifique récit de Bourbon-Busset.

Précisons les choses si vous le voulez bien.


La nature vile de l'homme

Pour l'écrivain russe, le mariage ne sert qu'à masquer la nature vile de l'homme qui est tourné vers la seule jouissance, les femmes s'en rendant complices depuis tout temps. Le mariage n'est donc qu'une vaste mystification : les unions conduisent au malheur lorsque ce n'est pas au tragique. Il n'est pas de livre plus opposé à celui-ci que celui de l'écrivain français.


L'union de deux corps et de deux âmes

Loin d'être un roman d'amour, Bourbon-Busset part de sa propre expérience conjugale pour mettre en avant sa conception du mariage : l'union des corps et des âmes. Dans son récit, il honore la mémoire de sa femme qui l'a entraîné avec audace et passion dans l'aventure de ce qu'il appelle « l'amour durable ».

Comme vous pouvez le constater, ce sont bien deux positions radicales et antinomiques qui se font face.

 

Nous débuterons par les considérations sur l'amour en général chez Tolstoï.

 

repères à suivre : l'étude : des considérations sur l'amour en général (Tolstoï)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article