Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

L'entrecroisement des récits

 

5402198766_716d951756.jpg

 

  Repères : Thème du  langage

                        - l'étude du mois :  introduction.


 

Faites-vous partie de la catégorie des lecteurs qui n'aiment pas, dans un même livre, l’entrecroisement des récits ?


Si vous répondez par l'affirmative, n'ayez crainte, cette étude est faite pour vous.

 

Si vous aimez, au contraire, ce type de narration, les deux livres qui seront présentés dans le cadre de l'étude du mois ne manqueront pas de vous intéresser.

 

Mais quel est le défaut inhérent à l'entrecroisement des récits ? Que lui reproche-t-on exactement ?


Le grief principal se situe sur le plan de la stricte compréhension de l'ouvrage : rien n'est plus déroutant en effet que de voir s'immiscer, dans le récit principal, des intrigues multiples, susceptibles de nous faire perdre le fil et ...notre temps !

 

D'aucuns appellent cela du pur parasitage. Si le mot est fort, le sens de la formule reste néanmoins facilement perceptible. Toutes ces critiques peuvent être aisément acceptées tant la perturbation de la lecture peut être importante.


Mais dans le cadre de l'étude qui va suivre dans les prochains articles, il vous sera proposé de prendre le problème dans le sens inverse et d'essayer de comprendre l'intérêt de forcer notre nature de ce chef.

 

Et là, surprise, une vraie découverte nous y attend... (à suivre)


Repères à suivre : Thème du  langage

                                   - présentation des deux livres.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flora 17/09/2011 17:30



Je suis assez habituée à "l'entrecroisement", ne serait-ce que par l'écriture de Gilbert qui pratiquait cette composition avec prédilection. Finalement, la vie n'est-elle pas elle-même un
kaléidoscope multicolore, tout le contraire de la linéarité! De plus, c'est un plaisir d'être "dérouté" par un grand auteur!



Litteratus 19/09/2011 16:07



Effectivement, les œuvres de Gilbert fonctionnent de cette manière : c'est du grand Art !