Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié par Litteratus

 

 

L'enfance de la création (Rimbaud)



Repères : thème de soi : présentation :


Le mystère intérieur de la création

 Après l'évocation du stoïcisme, il reste que l'intériorité conduit à ce qui nous intéresse en premier chef à la Gazette Littéraire, la création.


Rien ne peut s'élaborer en dehors de cet étrange mystère qu'est le ressort de la conception d'une œuvre de l'esprit.


Cette fulgurance de la pensée se trouve immédiatement dans la lecture des illuminations de Rimbaud ; il vous est aujourd'hui proposé de découvrir la combinaison d'un sujet touchant à soi par l'emploi du « je » associé à l'enfance.


Une impression forte...

***

"Je suis le saint, en prière sur la terrasse, — comme les bêtes pacifiques paissent jusqu’à la mer de Palestine.

Je suis le savant au fauteuil sombre. Les branches et la pluie se jettent à la croisée de la bibliothèque.

Je suis le piéton de la grand’route par les bois nains ; la rumeur des écluses couvre mes pas. Je vois longtemps la mélancolique lessive d’or du couchant.

Je serais bien l’enfant abandonné sur la jetée partie à la haute mer, le petit valet, suivant l’allée dont le front touche le ciel.

Les sentiers sont âpres. Les monticules se couvrent de genêts. L’air est immobile. Que les oiseaux et les sources sont loin ! Ce ne peut être que la fin du monde, en avançant."


Les illuminations, enfance IV, Rimbaud,

 

http://fr.wikisource.org/wiki/Enfance_%28Rimbaud%29

 

 

Repères à suivre : présentation : la mémoire de soi (Proust)

Commenter cet article