Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

L'Art dans la littérature : qu'est-ce qu'un artiste ? (Gautier)

mno-001.JPG

(nature morte, litteratus)

 

Repères  : thème de l'Art : introduction

 

Après avoir défini avec Emerson, ce qu'est l'Art, voyons aujourd'hui ce qu'est un artiste.


Dans l'extrait qui vous est présenté aujourd'hui, il apparaît clairement qu'un artiste est une personne dotée d'un sens particulier, totalement inné.


L'artiste s'avère un personnage unique, son œuvre est chaque fois singulière.

 

Il est doté d'un sixième sens que les profanes, ne pourront jamais acquérir.

 

N'est pas artiste qui veut n'en déplaise à l'illustre peintre du dimanche qu'est... Litteratus.

 


***

 

 "Si vous n’avez pas la bosse, cherchez quelque honnête métier, quelque emploi lucratif ; mais, croyez-m’en, ne passez jamais votre pouce dans le trou d’une palette, ne vous servez du papier que pour faire des factures ou des quittances, et gardez-vous de laisser tomber vos doigts sur l’ivoire d’un clavier, car vous n’êtes, ne fûtes et ne serez jamais que ce que les étudians allemands appellent un philistin, et les artistes français un bourgeois. Les arts ont cela d’admirable et de particulier, que l’esprit le plus lucide, le raisonnement le plus juste, joints à l’érudition la plus vaste et au travail le plus opiniâtre, ne servent à rien quand on n’a pas le sixième sens. Ceci ne veut pas dire que les gens doués ne doivent pas étudier, mais que l’étude est parfaitement inutile à ceux qui ne le sont pas. L’art, différent en cela de la science, recommence à chaque artiste. Hors quelques procédés matériels de peu d’importance, tout est toujours à apprendre, et il faut que l’artiste se fasse son microcosme de toutes pièces. En art, il n’y a pas de progrès : si le bateau à vapeur est supérieur à la trirème grecque, Homère n’a pas été dépassé, Phidias vaut Michel-Ange, auquel notre âge n’a rien à opposer. Chaque poète, chaque peintre, chaque sculpteur emporte son secret avec lui ; il ne laisse pas de recettes. Le grain des toiles, la manutention des couleurs, le choix des pinceaux dont il se servait, voilà tout ce que l’on peut s’approprier de son expérience. Un chimiste, un mathématicien, un astronome, prennent la science juste au point où leurs illustres prédécesseurs l’ont laissée, et la conduisent, autant que leur génie le permet, à un point où d’autres la reprendront ; mais cette conception du beau, qui emploie pour se produire les formes et les symboles extérieurs qui l’ont excitée, n’est pas additionnellement perfectible. Tout homme qui n’a pas son monde intérieur à traduire n’est pas un artiste."


Du beau dans l'art, Théophile Gautier

http://fr.wikisource.org/wiki/Du_beau_dans_l%E2%80%99art

 

Repères à suivre  :  la protection des arts

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Polymnie 27/11/2012 17:38


Le choix de Gautier pour illustrer cette question est tout à fait judicieux.....Artiste lui-même, Gautier, critique d'art, fait ressentir cette appétence de complétude artistique qui anime son
écriture. Il fait en sorte que son texte dépasse le point où "la sphère de la littérature renferme la sphère de l'art". 


Mais n'est pas artiste qui veut ! Cependant, Gautier peut être considéré comme l'un de nos meilleurs écrivains, ce qui n'est pas mal non plus.......

Litteratus 28/11/2012 20:43



J'aime particulièrement Théophile Gautier...



lizagrèce 06/11/2011 21:54



Je trouve que la définition que Gautier fait de l'artiste est élitiste. L'artiste ets celui qui transporte et traduit des émotions, donc il y en a de toutes sortes et chaque artiste peut trouver
un public .


http://maisondeliza.over-blog.fr



Litteratus 07/11/2011 10:42



Il distingue l'artiste de celui qui a du sens artistique....



flora 06/11/2011 20:30



Je suis assez d'accord avec la pertinence de la définition de Gautier. il faut un don qui soit capable de traduire la sensibilité particulière de l'artiste en expression. "En art, il n'y a pas de
progrès"  -  dit-il. Mais il ya sûrement de plus ou moins grands artistes... 



Litteratus 07/11/2011 10:38



De l'inné ou de l'acquis.... le génie se reconnaît et se distingue des autres ....



ASP 04/11/2011 13:57



Le musée d'Orsay a organisé en mai dernier une exposition intitulée "Théophile Gautier et la regligion de l'Art". Cette activité de critique d'Art chère à Théophile Gautier, admirateur
de Goya, Delacroix, Ingres, ... est malheureusement moins étudiée. C'est donc une belle occasion de nous rappeler que Théophile Gautier un adepte du "beau", de "l'art pour l'art".


D'ailleurs, je me reconnais assez dans sa définition de l'artiste ...!!!!!



Litteratus 04/11/2011 21:36



Ce double regard littérature / peinture !