Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'Art dans la Littérature : un tableau sublimé (Madame de la Fayette)

 

3450315742_07ae0f3901.jpg

Repères  : thème de l'Art : introduction

 

Débutons notre tour d'horizon du traitement de l'art par la littérature par la peinture qui occupe une place prépondérante.


La Gazette vous propose une illustration classique qu'elle ne pouvait pas éluder. Il s'agit d'un extrait de la Princesse de Clèves de Madame de La Fayette et du passage célèbre au cours duquel la contemplation d'un tableau plonge l'héroïne dans des rêveries infinies.


L'intérêt majeur de ce passage réside dans le double regard posé : Monsieur de Nemours contemple la princesse de Clèves qui, elle-même, contemple le tableau...

 

***

 

 

"Après qu’elle eut achevé son ouvrage avec une grâce et une douceur que répandaient sur son visage les sentiments qu’elle avait dans le cœur, elle prit un flambeau et s’en alla proche d’une grande table, vis-à-vis du tableau du siège de Metz, où était le portrait de M. de Nemours ; elle s’assit, et se mit à regarder ce portrait avec une attention et une rêverie que la passion seule peut donner.

On ne peut exprimer ce que sentit M. de Nemours dans ce moment. Voir au milieu de la nuit, dans le plus beau lieu du monde, une personne qu’il adorait ; la voir sans qu’elle sût qu’il la voyait, et la voir tout occupée de choses qui avaient du rapport à lui et à la passion qu’elle lui cachait, c’est ce qui n’a jamais été goûté ni imaginé par nul autre amant."

La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette

http://fr.wikisource.org/wiki/La_Princesse_de_Cl%C3%A8ves,_%C3%A9dition_Lepetit,_1820

 

Repères à suivre  :  le portrait ovale

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 06/11/2011 21:47



Ah! la Princesse de Clèves!  ... Le livre préféré de notre Président non ?



Litteratus 07/11/2011 10:41



Il a peut-être eu le temps de l'apprécier enfin à sa juste valeur !



flora 06/11/2011 20:41



Tableau en abîme saisissant...



Litteratus 07/11/2011 10:40



Cet extrait unique et indépassable se devait de figurer dans cette introduction.



Cristofol Michel 06/11/2011 08:32



La juxtaposition de deux tableaux avec reflet de miroir, l'un en peinture et l'autre vivant, pur produit de la nature, ne peut que redoubler ici la contemplation du spectateur et du lecteur,
éblouis par la beauté simultanée de deux portraits, dont l'un semble l'emporter de toute évidence sur l'autre, sous l'effet  magique qu'opère la rencontre de deux êtres. 



Litteratus 06/11/2011 20:07



une scène d'anthologie !