5377295695_2b5139989d.jpg

Repères : thème de la femme : l'étude

 

Le suicide des deux héroïnes

Les deux héroïnes se trouvent toutes les deux acculées à la plus tragique extrémité mais pour des raisons distinctes.

 

Emma Bovary qui a accumulé des dettes énormes auprès de prêteurs malhonnêtes se voit dans l'impossibilité de les rembourser. Une saisie des biens par huissier a lieu et Charles finit par être prévenu.

 

Elle essaye de chercher des fonds auprès de ses amis et relations en vain pour éviter le scandale. Ses anciens amants ne se donnent pas la peine de trouver une solution pour l'aider. Sa seule ressource consiste à échapper au déshonneur porté en place public.

 

Elle se fait conduire chez l'apothicaire et avale en secret de l'arsenic. Son geste est accompli dans un calme et dans une volonté d'apaisement : « Puis elle s’en retourna subitement apaisée, et presque dans la sérénité d’un devoir accompli. »(3ème partie, chapitre 8). Elle mourra dans d'horribles souffrances.

 

Anna Karénine n'a pas ce genre de difficultés financières, mais l'opprobre dont elle fait l'objet finit par miner ses relations avec Vronski. Sa solitude et l'éloignement de son fils lui pèsent durablement.

 

Elle en perd la raison sous l'effet de l'opium, dérivatif à son chagrin et à son isolement.

 

Ses accès de jalousie deviennent de plus en plus fréquents. Vronski se lasse de ses sautes d'humeur et se fatigue de leurs réconciliations.

 

La rupture semble consommée. Anna entend le faire souffrir à son tour.

 

Elle a déjà souhaité par deux fois la mort. La prochaine occasion sera décisive. Elle se souvient de l'accident en gare de Moscou, le jour de sa rencontre avec Vronski et passe à l'acte !


« Là, se dit-elle, regardant l’ombre projetée par le wagon sur le sable mêlé de charbon qui recouvrait les traverses, là, au milieu, il sera puni, et je serai délivrée de tous et de moi-même. » (7ème partie, dernier chapitre)

 

repères à suivre : l'étude : la synthèse en tableau

 

 

 

Tag(s) : #Thème
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog