Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Emma Bovary et Anna Karénine : les tourments de l'adultère dans la société du XIXème siècle (2)

5027077758_c5896fb45b.jpg

Repères : thème de la femme : l'étude

 

La passion pour Vronski

Précédemment, nous avons vu la conception de l'amour exprimée par Emma Bovary au travers de sa vie. Cette conception tranche avec celle de l'héroïne de Tolstoï.

Anna Karénine ne se trompe pas d'objet d'amour : c'est bien Vronski qu'elle aime.

 

Mais cette âme passionnée met dans cette relation un esprit de sacrifice peu commun. Sous ce vocable, elle comprend qu'elle renonce à la tranquillité d'esprit et à la paix pour vivre dans le mensonge, la passion et le déshonneur. Sur ce dernier point, il est vrai que les amants vont être rapidement en butte aux rumeurs. Enceinte de Vronski, sa situation devient infiniment délicate.

 

Courageuse, elle décide néanmoins de révéler l'existence de cet adultère à son mari qui, pour éviter le scandale, en profitera pour dicter ses conditions à sa femme : elle ne doit plus revoir Vronski.

 

Évidemment, cette exigence est impossible à tenir. Il ne reste plus qu'à envisager le divorce.

 

Si son mari finit par en accepter le principe qui régulariserait la situation d'Anna et de sa petite fille, c'est l'héroïne qui refuse de divorcer.

 

Pour quelles raisons étranges n'accepte-t-elle pas l'arrangement qui mettrait fin à ses tourments ? La passion d'Anna pour Vronski la conduit à refuser toutes les compromissions, elle ne veut rien devoir à son mari à la charité chrétienne enrobée de sécheresse de cœur. Elle est également envahie par un sentiment de culpabilité.

 

Ce choix radical condamne Anna au scandale et à la solitude qu'elle comble dans les voyages mais qui la rattrape en Russie. Les amants terribles vont finir par se déchirer...

 

Dans les deux cas, les héroïnes sont acculées à faire un choix terrible.

 

Repères à suivre : l'étude : la suite

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 23/05/2011 22:12



Puisuqe mon lien est opérationnel après mes commentaires le voici


http://maisondeliza.over-blog.fr



lizagrèce 23/05/2011 22:11



Ce n'était pas facile à l'époque pour les femmes de rompre les liens sacrés du mariage



Litteratus 24/05/2011 14:36



plutôt une échappatoire au mariage plus qu'une rupture...



flora 23/05/2011 11:47



Le mari tient Anna par un terrible chantage aussi: il refuse à Anna la garde de son fils...



Litteratus 23/05/2011 12:36



Anna exprime une haine irrépressible face à ce mari rigide. C'est la raison pour laquelle elle refuse de lui être redevable d'une quelconque manière... En agissant ainsi, elle se punit au-delà du
possible...