Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Du commerce des livres : les livres poussiéreux (Nerval)

 

2561472657_8115574773.jpg

Repères : thème du livre

Nous avons précédemment redécouvert le temps où l'on pouvait être élevé à côté d'une bibliothèque que ce soit pour notre plus grand bonheur ou non.

Laissons, aujourd'hui, de côté celle qui bénéficie d'un emplacement idéal  et qui réunit des ouvrages exceptionnels ;

Partons, au contraire, à la recherche de celle qui se niche dans des endroits insolites d'une demeure, tels que le grenier.

Qu'y trouve-t-on ?

Des livres abîmés, oubliés, d'une époque encore plus lointaine, totalement poussiéreux !

Une envie de les refermer peut-être ? Parcourons-les plutôt ensemble, juste un instant...

Découvrez, dans ce court extrait, la fièvre de lecture rétrospectivement indigeste !

 

***

  "J’ai été élevé en province, chez un vieil oncle qui possédait une bibliothèque formée en partie à l’époque de l’ancienne révolution. Il avait relégué depuis dans son grenier une foule d’ouvrages, — publiés la plupart sans noms d’auteur sous la Monarchie, ou qui, à l’époque révolutionnaire, n’ont pas été déposés dans les bibliothèques publiques. — Une certaine tendance au mysticisme, à un moment où la religion officielle n’existait plus, avait sans doute guidé mon parent dans le choix de ces sortes d’écrits : il paraissait avoir depuis changé d’idées, et se contentait, pour sa conscience, d’un déisme mitigé.

Ayant fureté dans sa maison jusqu’à découvrir la masse énorme de livres entassés et oubliés au grenier, — la plupart attaqués par les rats, pourris ou mouillés par les eaux pluviales passant dans les intervalles des tuiles, — j’ai, tout jeune, absorbé beaucoup de cette nourriture indigeste ou malsaine pour l’âme ; et plus tard même, mon jugement a eu à se défendre contre ces impressions primitives."

La Bibliothèque de mon oncle, Nerval, Œuvres complètes de Gérard de Nerval

Michel Lévy frères, 1868  (IV. Les Illuminés. Les Faux Saulniers, pp. 1-2).

http://fr.wikisource.org/wiki/La_Biblioth%C3%A8que_de_mon_oncle_%28Nerval%29

Repères à suivre :  Ronsard  

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 08/03/2011 16:36



Les livres cachés sont à contre-courant des évènements ... sinon ils seraient  alignés au grand jour de la biliothèque



Litteratus 09/03/2011 08:35



Le contre-courant peut également avoir du bon à l'occasion...