Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Méthode de la dissertation : l'élaboration du plan

La question du plan dans une composition de français ou de philosophie est souvent délicate. Deux ou trois parties. Mais le plus souvent, c'est à l'absence de plan que l'on se trouve confronté. Trouver un plan est source de difficultés.  On aimerait alors trouver une astuce, une méthode, qui puisse  aider à nous lancer. Et si cette méthode existait vraiment ? 

plan dissertation français et philosophie

 

Repères : thème des examens : la question du plan

 

Dans l’article précédent, nous avons vu que la composition écrite exige une bonne compréhension du sujet, voyons aujourd’hui, si vous le voulez bien, l’épineuse question de l’élaboration du plan.

Qu’est-ce qu’un plan ?

De manière liminaire, il convient de bannir de cet exercice le plan « paresseux » qui consiste à reprendre dans une partie un fragment de l’énoncé et dans l’autre la fin du sujet. Exemple : sujet : « le fantastique dans la littérature » :

  • Le fantastique,

  • La littérature.

  • Ce type de plan constitue un vrai Hors-Sujet (HS) valant un zéro pointé…

Plan en deux ou trois parties

L’épreuve du plan doit permettre en effet au candidat de faire valoir sa capacité d’analyse : il s’agit pour lui de discuter de manière argumentée et balancée du sujet en regroupant ses idées en deux ou trois parties nuancées. On a le plan classique en trois parties : thèse/antithèse/synthèse.

On a aussi celui en deux points : oui/mais.

Reprenons l’énoncé de philosophie : « Le langage n'est-il qu'un outil ? »

On peut ainsi dire :

  • Le langage est un outil de communication : la sociabilité de l’homme

  • Le langage définit la nature même de l’être humain : sa pensée, sa représentation du monde

  • Ne faut-il pas dépasser la notion d’outil pour parler de langage ? la question de la poésie et de l’art se pose…

En Français, si nous reprenons le sujet précédent : « Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? » on peut ainsi disserter :

  • Le roman, œuvre de fiction, doit échapper à la réalité en créant des personnages hors du commun;

  • Le roman qui ne connaît aucune règle imposée fait naître des œuvres exceptionnelles avec des personnages tout à fait ordinaires;

  • La qualité d’un roman ne repose pas sur le caractère héroïque des personnages mais sur l’émotion qu’il suscite au travers de son style et de sa poésie. 

Dans l’article suivant, nous verrons la question de la rédaction de la composition.

 

Repères à suivre : la rédaction de la dissertation

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article