Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Des querelles d'éditeurs

 

 

Des querelles d'éditeurs

 

Les querelles d'éditeurs-libraires

Repères : thème de la diffusion : présentation


Le sérieux du travail d'édition

Nous avons dans l'article précédent évoqué le rôle de l'éditeur dans la diffusion et la défense de son auteur, voyons aujourd'hui que ce travail complexe peut faire surgir des querelles entre éditeurs.


Dans l'avis du libraire qui vous est proposé, on voit le soin particulier pris par l'éditeur Foucault en 1824 pour justifier du sérieux de son travail se fondant sur l'authenticité de l'œuvre. Il fustige a contrario le travail d'un de ses collègues, Langlois, qui fait de l'ouvrage un produit marketing se fondant sur la nouveauté...

Ambiance...

***

"AVIS DU LIBRAIRE-ÉDITEUR.

Le véritable titre de Mémoires sur Du Guesclin, publiés par Le Febvre, est Anciens Memoires du 14e siècle, etc. C’est celui que nous avons adopté, et qui appartient à l’édition publiée à Douay, chez la veuve de Baltazar Bellere, imprimeur de Roy, l’an M DC LXXXXII. Cependant nous possédons ce même ouvrage sous le titre de Memoires contenant la vie de Bertrand Du Guesclin, connétable de France, qui, par sa valeur, a rétably un prince catholique dans ses États. Où l’on apprendra les avantures les plus curieuses qui se sont passées durant le 14e siecle ; nouvelle traduction. (Il n’est pas mention sur le titre du nom de Le Febvre.) À Paris, chez J. B. Langlois. M DC XCIII. Nous garantissons l’identité de ces deux éditions. On remarque pourtant dans celle de Paris un déplacement de l’épître dédicatoire et de l’avertissement. Il faut donc croire que le libraire Langlois, ayant acquis le reste de l’édition, la fit annoncer chez lui sous ce nouveau titre, et peut-être comme un ouvrage neuf, avec une date plus récente d’une année. Il en retrancha l’errata, qu’on ne trouve qu’aux exemplaires datés de Douay. On devine facilement le but de cette suppression.

F.

ANCIENS MÉMOIRES DU XIVe SIÈCLE, DEPUIS PEU DÉCOUVERTS :

 

Où l’on apprendra les avantures les plus surprenantes et les circonstances les curieuses de la vie du fameux Bertrand Du Gueslin, connétable de France, qui, par sa valeur, a rétably dans ses États un prince catholique ;


Et nouvellement traduits par le sieur Le Febvre, prévôt et theologal d’Arras, cy-devant aumônier et predicateur de la Reine."

 

Avis du libraire-Éditeur, Anciens mémoires sur Du Guesclin, Foucault (1824 pp1-2)

 

 

http://fr.wikisource.org/wiki/Anciens_m%C3%A9moires_sur_Du_Guesclin/Avis_du_Libraire-%C3%89diteur

 

repères à suivre : présentation : rapport auteur/éditeur

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article