Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

De la méthode pour s’entraîner

Pendant la période de révisions, on distingue deux types d'élèves, ceux qui s'entraînent et les autres. On trouve toutes les raisons du monde pour ne pas s'infliger du travail que l'on considère en plus. Et si c'était au fond du travail en moins ? Pourquoi et comment s'entraîner ? Pour se tromper qui n'est autre que l'autre versant de l'art de réussir...

méthode révisions bac répétition imiter imitation

De la nécessité de s’entraîner…

Repères : thème des examens : l’entraînement

Pourquoi ?

Dans l’article précédent, nous avons vu l’importance de la mémorisation, il reste que l’entraînement du futur candidat reste une donnée incontournable en vue de sa réussite. Cela peut paraître fastidieux, mais c'est le plus souvent payant. Ce travail en plus devient aussi paradoxalement du travail en mois. On sait définir les connaissances acquises qui seront faciles à restituer. Et on peut alors se focaliser sur nos fragilités.

Comment ?

Il s’agit non seulement de reprendre les exercices et autres compositions déjà faits, mais d’effectuer de nouveaux sujets en allant crescendo dans la difficulté. On part du simple au plus compliqué. On va ainsi de plus en plus vite.

Erreur

C'est le moment de réaliser des erreurs. Oui ! Vous avez bien lu ! Il vous est demandé de vous tromper, de vous perdre dans un chapitre de révisions. Pourquoi ?

C'est souvent à partir d'une erreur que l'on comprend une technique ou un point que nous n'avions pas distingués. Cette erreur, si mal valorisée dans le système français, est pourtant une partie importante de l'apprentissage : elle consolide un savoir fragile. Elle en est même la clef de nos connaissances.

Bref, apprenez de vos erreurs et vous serez sur le bon chemin du savoir !

Pour s'entraîner notamment à se tromper, il existe une multitude de supports en ligne (annales corrigées souvent gratuites) ou sous format papier (payants).

Répétition

Il s’agit ni plus ni moins d’imiter un raisonnement ou une méthode. Lorsqu'on a compris que c'est ce processus de reproduction qui est demandé, il ne reste plus qu'à satisfaire le correcteur.

Cette imitation sert, en effet, à démontrer que nous sommes capables de résoudre une problématique.

De cet entraînement savant peut venir alors une certaine confiance en soi qu'il est indispensable d'acquérir avant de se présenter à un examen.

Mais nous verrons dans l’article suivant que le futur candidat ne saurait être trop confiant…

 

Repères à suivre : thèmes les examens : la confiance en soi

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article