Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

D'une maison à l'autre (XIII) : la maison éternelle (Shakespeare)

delacroix.jpg(Roméo et Juliette au tombeau des Capulet, Delacroix, Musée National Delacroix, Paris)

 

Concluons notre propos en considérant la maison que nous occuperons tous un jour, mortels que nous sommes !

 

Pour exprimer de manière poétique cette incontournable réalité, redécouvrons Roméo et Juliette de Shakespeare au moment où l'héroïne a bu une potion destinée à faire croire à sa mort.

 

Le subterfuge est efficace car Roméo s'y laissant prendre, veut la rejoindre dans le tombeau, « le palais de la nuit »...

 

***

«(...) Roméo :

Ah ! chère Juliette, pourquoi es-tu si belle encore ? Dois-je croire que le spectre de la Mort est amoureux et que l'affreux monstre décharné te garde ici dans les ténèbres pour te posséder ?... Horreur ! Je veux rester près de toi, et ne plus sortir de ce sinistre palais de la nuit ; ici, ici, je veux rester avec ta chambrière, la vermine ! Oh ! c'est ici que je veux fixer mon éternelle demeure et soustraire au joug des étoiles ennemies cette chair lasse du monde... (Tenant le corps embrassé.) Un dernier regard, mes yeux ! bras, une dernière étreinte ! et vous, lèvres, vous, portes de l'haleine, scellez par un baiser légitime un pacte indéfini avec le sépulcre accapareur ! (Saisissant la fiole.) Viens, amer conducteur, viens, âcre guide. Pilote désespéré, vite ! lance sur les brisants ma barque épuisée par la tourmente ! À ma bien-aimée ! (Il boit le poison.) Oh ! l'apothicaire ne m'a pas trompé : ses drogues sont actives ... Je meurs ainsi ... sur un baiser ! (Il expire en embrassant Juliette.)

 

Roméo et Juliette, Shakespeare

source : http://fr.wikisource.org/wiki/Rom%C3%A9o_et_Juliette#ACTE_V

 

gazette-tetiere.jpgSi vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être aussi La nuit de la Saint-Jean

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal Girard 18/01/2011 20:20



Alors Shakespeare, c'est un extra-terrestre ! J'adore. C'est rare ... a+ Lit



Litteratus 18/01/2011 20:55



Un cri du cœur que je partage !



lyly 16/01/2011 07:55



Un très joli passage pour aborder la dernière demeure,


on peut dire que tu as réalisé un tour complet


Bises, Lyly



Litteratus 16/01/2011 18:38



J'ai essayé de faire un modeste tour de la question...



flora 15/01/2011 18:41



Le dernier demeure où ils seront inséparables... Dans le langage de Shakespeare, même ces sentiments flamboyants sonnent crédibles...



Litteratus 16/01/2011 18:37



Universalité des thèmes shakespeariens !



lizagrèce 15/01/2011 11:06



La tombe étant la dernière demeure je me demande si c'est celle-là que je préfère ... Trop exigüe à mon goût !



Litteratus 16/01/2011 18:35



Madame a des exigences...