Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

D'une maison à l'autre (VIII) : la chambre des regrets (Marcelline Desbordes-Valmore)

3782010367_0202c37144.jpg

(Chambre de Van Gogh à Arles, 1888, Musée Van Gogh, Amsterdam)

Repère: La thème de la demeure: sommaire

Quelle est donc la pièce la plus intime que nous rechignons à dévoiler ? Notre chambre, bien sûr !

Avec une économie de mots, la poétesse nous peint l'absence d'un être cher en prenant l'image d'une chaise vide...

L'absent regretté est ainsi sublimé...

***

Ma Chambre


Ma demeure est haute,
Donnant sur les cieux ;
La lune en est l’hôte,
Pâle et sérieux :
En bas que l’on sonne,
Qu’importe aujourd’hui
Ce n’est plus personne,
Quand ce n’est plus lui !

Aux autres cachée,
Je brode mes fleurs ;
Sans être fâchée,
Mon âme est en pleurs ;
Le ciel bleu sans voiles ,
Je le vois d’ici ;
Je vois les étoiles
Mais l’orage aussi !

Vis-à-vis la mienne
Une chaise attend :
Elle fut la sienne,
La nôtre un instant ;
D’un ruban signée,
Cette chaise est là,
Toute résignée,
Comme me voilà !

Bouquets et prières, Marcelline Desbordes-Valmore

http://fr.wikisource.org/wiki/Ma_chambre

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être  La passion en vers

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal Girard 14/01/2011 23:28



Elle est veuve ou il est parti, c pas clair ...



Litteratus 16/01/2011 18:34



Il n'est pas là...



lyly 11/01/2011 06:12



Bonjour L


Que de délicatesse dans ces mots, j'ai adoré !


Merci pour cette découverte


Belle journée, bises, Lyly


 



Litteratus 11/01/2011 18:51



Merci Lyly !



lizagrèce 10/01/2011 17:54



Je me souviens que ce texte m'avait inspirée pour dessiner ma chambre



Litteratus 10/01/2011 19:13



un si beau texte !



flora 10/01/2011 14:19



L'absence impossible à combler... comme ce serait indécent que quelqu'un d'autre occupe sa place, son espace... Le vide le fait vivre...



Litteratus 10/01/2011 19:13



On entretient une relation exclusive avec l'absent...