Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

D'une maison à l'autre (VI) : le refuge (Fromentin)

 

budapest

 

Repère: La thème de la demeure: sommaire

Examinons le contraste saisissant entre deux entités distinctes : d'une part, la demeure qui porte en soi le caractère permanent et immuable et l'être humain, inconstant et passionné.

La maison peut donc jouer le rôle de refuge et d'abri...

Retrouvons Dominique de Fromentin qui a fait l'amère expérience de la désillusion :  témoin de ce repli, sa demeure est son refuge.

 

***

 

« Ce que j’ai à vous dire de moi est fort peu de chose, et cela pourrait tenir en quelques mots : un campagnard qui s’éloigne un moment de son village, un écrivain mécontent de lui qui renonce à la manie d’écrire, et le pignon de sa maison natale figurant au début comme à la fin de son histoire. Le plat résumé que voici, le dénouement bourgeois que vous lui connaissez, c’est encore ce que cette histoire contiendra de meilleur comme moralité, et peut-être de plus romanesque comme aventure. Le reste n’est instructif pour personne, et ne saurait émouvoir que mes souvenirs. Je n’en fais pas mystère, croyez-le bien ; mais j’en parle le moins possible, et cela pour des raisons particulières qui n’ont rien de commun avec l’envie de me rendre plus intéressant que je ne le suis. »

 

Dominique, Fromentin

http://fr.wikisource.org/wiki/Dominique

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être aussi Le cycle des saisons (IV) : un été au Sahel (Fromentin)

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal Girard 08/01/2011 18:53



Pour Dominique, afin d'éviter toute désillusion, je rappelle la devise des guerriers zen : n'attendre rien et s'attendre a tout. Et tout ira bien. Se tenir prêt aussi au seppuku.



Litteratus 09/01/2011 19:46



Un connaisseur nous parle...



lyly 08/01/2011 11:46



Bonjour L


Y'a des jours comme ça, heureusement ce n'est que passager...


Bon weekend, Lyly



Litteratus 08/01/2011 18:29



la littérature évoque tellement de sentiments contrastés...



flora 08/01/2011 10:15



Le fait du repli est-il plus intéressant que sa cause? Moi qui suis curieuse de nature...



Litteratus 08/01/2011 18:28



En effet !