Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

D'autres formes de commerce : le troc (La Fontaine, conte)

(Repères : le commerce dans la Littérature)
268957076_7f0db3aa8f.jpg

Un échange non monétaire

Après des commerces sans emplacement définis, voyons qu'il existe aussi différentes formes de commerce.

Celui-ci peut prendre la forme d'un troc, c'est à dire d'un échange de deux choses apparemment identiques ou moyennant une compensation non monétaire.

Dans le conte de La Fontaine proposé aujourd'hui, il n'est pas question de choses consomptibles, mais d'épouses !

Deux hommes décident en effet d'échanger leur épouse ! Tout un programme surtout sous la plume leste de La Fontaine...

***

"Le changement de mets réjouit l'homme:

Quand je dis l’homme, entendez qu'en ceci

La femme doit être comprise aussi:

Et ne sais pas comme il ne vient de Rome

Permission de troquer en hymen;

Non si souvent qu’on en aurait envie,

Mais tout au moins une fois en sa vie:

Peut-être un jour nous l'obtiendrons, Amen,

Ainsi soit-il; semblable indult en France

Viendrait fort bien, j'en réponds, car nos gens

Sont grands troqueurs, Dieu nous créa changeants.

Près de Rouen, pays de sapience,

Deux villageois avaient chacun chez soi

Forte femelle, et d'assez bon aloi,

Pour telles gens qui n'y raffinent guère;

Chacun sait bien qu'il n'est pas nécessaire

Qu'amour les traite ainsi que des prélats.

Avint pourtant que tous deux étant las

De leurs moitiés, leur voisin le notaire

Un jour de fête avec eux chopinait.

Un des manants lui dit: Sire Oudinet,

J'ai dans l’esprit une plaisante affaire.

Vous avez fait sans doute en votre temps

Plusieurs contrats de diverse nature,

Ne peut-on point en faire un ou les gens

Troquent de femme ainsi que de monture ?

Notre pasteur a bien changé de cure:

La femme est-elle un cas si différent ?

Et pargué non; car messire Grégoire

Disait toujours, si j'ai bonne mémoire:

Mes brebis sont ma femme: cependant

Il a changé: changeons aussi compère.

Très volontiers, reprit l'autre manant; (…) "

Les Troqueurs, Contes Jean de La Fontaine (1674)

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Troqueurs


 

Repères à suivre : le commerce dans la Littérature : le crédit

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 11/04/2012 21:15


Echangisme ?

Litteratus 12/04/2012 14:18



cela y ressemble...



lizagrèce 10/04/2012 22:20


La mode du troc revient ... Mais échanger ses épouses, ça porte un autre nom ...


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 11/04/2012 19:12



et l'échange des maris, cela porte quel nom ?



Michel Cristofol 10/04/2012 07:35


La Fontaine, mais quel sacré coquin dans ses contes ! Le voilà prônant, déjà à son époque, l'échangisme dans les couples !

Litteratus 11/04/2012 19:11



DSK n'a rien inventé !