Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Coriolan, héros vertueux dans un régime politique imparfait (Shakespeare)

Repères : thème du pouvoir : l'étude

coriolan.shakespeare vertu régime imparfait

(Veturia aux pieds de Coriolan par Gaspare Landi)

Fustigeant la démocratie pour des motifs tirés, d'une part, de l'ignorance crasse du peuple qu'il faut flatter et d'autre part, des sombres calculs d'intérêts particuliers, Coriolan dépasse les limites de ce que peut entendre la Cité. Il signe là son arrêt de mort. On assiste à un déferlement de violence verbal.

 

***

Le bannissement de Coriolan

Arrêté comme traitre révolutionnaire (sic), Coriolan, lâché par ses pairs, échappe néanmoins au destin funeste. Il est condamné à une longue errance loin de Rome ; l'exil s'avère une sanction infamante pour ce noble cœur. La plèbe a ainsi gagné contre les patriciens, lâches et impuissants. Les tribuns savourent leur victoire dans la démonstration de leur pouvoir.

Mais c'est sans compter sur les nouvelles menaces qui pèsent sur la ville livrée à elle-même.

La rumeur se répand qu'Aufidus, chef des Voltes, oserait attaquer Rome en l'absence de Coriolan. Le peuple apprendra à sa grande surprise que ce dernier a rejointle camp de l'ennemi. La peur étreint le peuple qui regrette -un peu tard- d'avoir banni son champion. La ville est ainsi condamnée à subir le massacre de sa population, à un sac inéluctable.

 

La revanche de Coriolan

L'heure de la revanche a sonné pour Coriolan.

Cependant la résolution du héros vertueux fléchira devant sa mère qui trouve les mots décisifs : il accepte de renoncer à cette vengeance inique pour fonder les bases d'une paix nouvelle entre les peuples.

Mais ce projet pacifique aura un prix à payer.

Sacrifié par des intérêts veules, Coriolan restera à jamais le héros vertueux dans un système politique imparfait...

Il vous sera proposé de poursuivre cette étude avec une autre pièce de théâtre qui entre dans un tout autre registre, celui de l'Absurde : Rhinocéros de Ionesco.

Les références textuelles de Coriolan de Shakespeare sont issues de la traduction de M Guizot

http://fr.wikisource.org/wiki/Coriolan

Repères :  l'étude : un rhinocéros à l'assaut d'une ville

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 21/01/2012 20:25


La rigidité n'est pas forcément synonyme de vertu  (voir Caligula)

Litteratus 22/01/2012 20:04



Il n'est pas rigide à mon sens, il refuse seulement toutes compromissions avec les intérêts particuliers...



lizagrèce 21/01/2012 13:46


Vertueux Coriolan ???


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 21/01/2012 20:12



Il refuse tout compromis et ne transige pas ...