Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Et si la beauté sauvait le monde ?

 

 « C’est la beauté qui sauvera le monde ? » Cette phrase de Dostoïevski peut résonner en nous dans le contexte sombre dans lequel nous vivons. Pour surmonter nos craintes, la recherche du Beau est un facteur de bonheur. Dans cette perspective, la Gazette entend jouer un rôle en vous proposant de vous abonner à ses articles encore gratuits.

beauté, sauver, le monde,dostoïevski

 

Repères : au fil du temps : abonnement

Interrogation

Dans l’Idiot de Dostoïevski, c’est non par une affirmation, mais par une interrogation que ce rapport entre la beauté et le cours du monde est posé.

"Est-ce que la beauté sauvera le monde ?"* Mais que signifie concrètement cette phrase ? On ne fera pas une analyse des mots ; nous rechercherons seulement son contexte d’application.

Cette question trouve tout son sens en ces temps troublés : le monde est, en effet, fragilisé par la crise sanitaire et ses conséquences économiques, indépendamment du contexte géopolitique explosif entre différentes puissances régionales ou mondiales.

On peut dire que rarement la situation n'a été aussi périlleuse sur bon nombre de fronts.

À l’occasion, un vrai découragement peut même nous saisir.

C’est alors que la phrase de Dostoïevski peut résonner en nous :

« C’est la beauté qui sauvera le monde ? »*

Beauté

Et si nous prenions donc cette interrogation pour une affirmation en cette rentrée.

Apportons à nos vies la beauté qu’elle peut contenir et qui fera ployer le poids de nos soucis !

Comment me direz-vous ?

En restant attentif au Beau, à l’émerveillement que les belles choses peuvent nous apporter. Nul besoin de beaucoup de temps ou d’argent.

Dans notre quotidien, ces petits révélateurs du Beau sont nombreux si l’on y songe : le soleil matinal, la nature en pleine maturité, un sourire derrière un masque, une attention soudaine. On peut aussi évoquer les liens sociaux, de connivence, d’amitié et évidemment l’amour, etc…

Il nous faut adopter une tournure d’esprit d’ouverture qui contrebalance les journaux remplis de mauvaises nouvelles.

Abonnement

C’est dans cette perspective que la Gazette entend jouer un rôle en  :

  •  vous révélant ses coups de cœur culturels,
  •  vous tenant informés des évènements culturels dignes d’intérêt,
  •  vous conseillant de riches lectures en fonction de différents thèmes,
  • vous proposant, dans le cadre de l’actualité littéraire, des critiques accessibles,
  • dispensant des conseils auprès des plus jeunes laissés seuls face à leurs examens (méthodologie, révisions, programme de français, culture générale)
  • vous permettant d'exercer vos talents avec des quiz, des jeux etc...

Quoi de mieux que s’abonner ? Vous bénéficierez de trois articles au maximum par semaine. Vous pouvez aussi retrouver votre journal sur Instagram et sur Twitter.

Profitez-en, c’est gratuit, mais pour quelques mois encore avant que le contenu ne passe pour partie, au moins, en format payant.

Nouvelle aventure

Après onze ans, la Gazette entreprend, en effet, sa mue pour une nouvelle aventure éditoriale avec du contenu toujours plus enrichi, des cours en ligne et donc des modalités d’accès au site qui vont dans les prochains mois être modifiées.

J’y reviendrai…

 

*F. Dostoïevski, L’Idiot, Trad. André Markowicz, Ed. Actes-Sud, coll. Babel, 1993, T. II, p. 102.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrece 08/09/2020 18:57

Le Corona Virus a mis à mal la culture et l'éducation et pourtant en cette période difficile nous avons besoin d'art et de beau pour résister. Heureusement il y a un peu partout des sentinelles qui prennent le relais pour tenter de remplacer les lieux encore fermés ou difficiles d'accès.