Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Qu’est-ce qu’une comédie-ballet ?

Une comédie-ballet joint la musique au théâtre, deux arts en général dissociés. Molière se lance donc dans une collaboration fructueuse avec Lully. Dix œuvres sous ce format verront le jour avant qu’une brouille ne s’installe entre eux au sujet du monopole d’opéras qu’obtient le musicien italien au grand dam de Molière qui voit -à juste titre- une menace sur ses créations passées et à venir.

comedie-ballet, molière, sens, définition

 

Repères : malade imaginaire : présentation

Dans l’article précédent, nous avons abordé les sources de la pièce. Aujourd’hui nous verrons la nature de cette pièce : la comédie-ballet.

Définition

Une comédie-ballet associe la musique et le théâtre, deux arts en général dissociés. Réunis, ils forment ensemble le noyau de la pièce comportant à la fois des scènes de danse et de comédie. Pour donner une unité, l’auteur cherche à insérer de manière réelle ou artificielle les ballets dans l’intrigue. La comédie-ballet présente un intérêt aussi pratique, elle permet aux comédiens de se changer pendant les interludes.

Histoire

Les opéras italiens ont un air de nouveauté partout en l’Europe sauf en France qui ne les aime guère. En revanche, les Français ont pris goût aux pièces à grand spectacle, le goût des machines (divinités ou créatures fabuleuses avec une mécanique lourde. Cela impressionne fortement les spectateurs qui ne se contentent plus d’une simple mise en scène. Il faut une pièce d’envergure sur le plan scénique.

Dans ce contexte, Molière est bien à l’origine, dès 1661, de ce qu’on appellera plus tard, la comédie-ballet. Il le fait pour satisfaire le goût de Louis XIV pour la musique et l’expression corporelle.

Molière se lance dans une collaboration fructueuse avec Lully avec lequel il donnera à jouer dix œuvres sous ce format dont les fâcheux, le mariage forcé, l’amour médecin, George Dandin, et le Bourgeois gentilhomme.

Chacun des artistes a à cœur de donner la pleine mesure de son talent que ce soit pour la musique, la danse ou pour la comédie.

Cependant une brouille s’installe entre Molière et Lully. Quelle est donc la raison de cette fâcherie ?

Lully

Lully rachète le privilège royal pour la création d’opéras en mars 1672. Il obtient le monopole de toute la production musicale sur le territoire français et l’impose aux compagnies théâtrales qui doivent réduire la présence de musiciens et de chanteurs dans leurs représentations.

Molière s’est opposé vainement à ce privilège qui menace directement ses comédies-ballets passées et à venir. La brouille est ainsi consommée.

Molière collabore alors avec Marc-Antoine Charpentier pour Le Malade imaginaire qu’il compte bien jouer n’en déplaise à son ancien ami. Voilà dessiné le contexte de la création de l’œuvre.

Dans l’article suivant, nous aborderons la structure de la pièce dans le détail.

Sources :

 http://www.toutmoliere.net/comedie-ballet.html

présentation de Bénédicte Louvat-Molozay, Le Malade imaginaire, Livre de Poche, Théâtre

Repère à suivre : La structure du Malade imaginaire,

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article