Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

"La vie mensongère des adultes", E.Ferrante est une réussite

La Gazette vous conseille la lecture du dernier roman d'Elena Ferrante, la vie mensongère des adultes, qui est sorti à la NRF. On vous dit pourquoi on a aimé ce livre.

la vie mensongère des adultes, Ferrante, critique, à lire, sélection, choix

repères : au fil du temps : critique

Le livre d'Elena Ferrante,  la vie mensongère des adultes, est un excellent roman en fonction des quatre critères sur lesquels la Gazette se fonde :

Intérêt de l'intrigue

Le roman s'ouvre sur un bonheur familial entre des parents amoureux, intellectuels de gauche, à l'expertise reconnue, et une jeune fille sans problèmes dans un beau quartier de Naples.

Une phrase malheureuse du père va sceller le sort de cette harmonie. La jeune narratrice apprend à cette occasion qu'elle ressemble à une tante paternelle dont l'existence lui a été cachée. En quête d'identité, elle n'a de cesse de rencontrer Vittoria qui vit dans les bas quartiers de la même ville. 

Il s'agit d'un roman d'éducation d'une adolescente qui, sous l'influence d'une tante haute en couleur et au caractère particulièrement ombrageux, apprend à connaître ses parents. Cette révélation ne va pas sans l'effondrement de son petit monde.

Adéquation du titre avec l'intrigue

On assiste au passage du monde de l'enfance à celui du monde adulte avec son lot de compromissions avec la vérité. La narratrice y accède aussi par la voie du mensonge...

Originalité et la beauté du style

On est enveloppé par ce style si particulier, fait de détails finement ciselés. Il vous tient sans jamais vous lâcher.

Petit bémol qui peut gêner la lecture : le recours au style indirect libre qui est introduit par une majuscule après deux points :

"Ma tante n'avait pas dit : Tu as mes traits et tu me ressembles un peu. Ma tante a dit : Tu n'es pas seulement à ton père et à ta mère, tu es aussi à moi et à toute la famille de ton père. " (page 76)

Caractère instructif de l'ouvrage

C'est un roman d'une finesse psychologique extrême. 

Mention spéciale sur un objet, véritable fil rouge du livre, le bracelet donné, repris...

Ce livre s'achève magistralement et annonce une suite à venir, forcément...

Je dirais même qu'elle est nécessaire.

Elena Ferrante, la vie mensongère des adultes, NRF, 22 euros

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article