Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Les références au sacré dans Alcools d’Apollinaire

 

Bac 2020 : Apollinaire est féru de textes bibliques, ayant été habité par des questionnements spirituels. Dans son recueil Alcools, il s’en empare pour faire advenir une poésie mêlant le sacré au profane dans un élan de liberté infinie…

 

sacré, références, Alcools, Apollinaire,

 

Repères : thème de la modernité poétique : présentation

 

Dans l’article précédent, nous avons rappelé les grands mythes antiques, découvrons aujourd’hui les références au sacré qui figurent dans les poèmes.

Nous savons qu’Apollinaire est féru de textes mythologiques, on sait moins qu’il connaît également très bien l’histoire biblique, ayant été habité par des questionnements spirituels. Ce sont des sujets qui sont incompréhensibles de nos jours et il convient de donner quelques éléments utiles pour percevoir là encore les allusions du poète.

 

Les dieux

À côté des personnages mythologiques, les dieux présents dans Alcools, Thor (dieu des arts égyptiens), Apollon (soleil), Mars, Vénus (amour) et Pan (nature) sont des dieux de la cosmogonie d’Apollinaire.

Ces dieux sont présentés comme des humains, avec un corps fait pour l’amour. Ils sont déchus de leur pouvoir au profit de l’homme. Ce dernier échappe, par le feu, à son sort malheur et survit par la poésie : l’éternité.

 

Bible

On trouve de nombreuses références à l’histoire biblique, Moïse qui s’échappe avec les Hébreux d’Égypte en passant par la Mer rouge. On retrouve aussi l’épisode de Salomé qui obtient en faisant la danse des voiles la tête de Jean le Baptiste du roi Hérode. Ce sont également des références explicites au christianisme, au diable (Belzébuth) aux anges etc.

 

Christianisme

Le poète parle ainsi du Christ. Selon la tradition chrétienne, Jésus est celui qui a institué l’eucharistie, une célébration où le pain et le vin sont offerts et partagés en mémoire de lui. C’est aussi le même personnage qui est mort le Vendredi saint sur une croix aux lieu et place de Barrabas après sa flagellation avant de ressusciter le dimanche de Pâques. L’épisode du Larron, c’est-à-dire du voleur crucifié en même temps que Jésus, est également évoqué.

Le recueil renvoie enfin au monde de la prière et des églises, à Rome et au Vatican (lieu de résidence du Pape, chef de l’Église), aux ermites ( personnes qui mènent une vie spirituelle dans l’éloignement des hommes) et à l’éternité.

 

Interprétation

Apollinaire réinterprète l’histoire biblique dans une perspective d’un genre nouveau. Il mélange ainsi le sacré avec le profane, le prosaïque et le scatologique. Il cherche à susciter le contraste, l’étonnement des genres mêlés. Cette poésie s’autorise donc tous les droits.

Dans un prochain article, nous nous intéresserons au titre du recueil.

 

Repère à suivre : le titre du recueil Alcools d’Apollinaire

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article