Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Julien Sorel, entre hypocrisie et noblesse de cœur (Stendhal)

 

Bac 2020 : Le Rouge et le Noir de Stendhal est considéré comme un roman d’apprentissage. Pour analyser la trajectoire de ce héros, il faut analyser le caractère de Julien Sorel pris entre deux tentations, l’hypocrisie et la noblesse de cœur.

julien sorel, le rouge et le noir, stendhal, noble ou hypocrite, etude, analyse

 

Repères : thème du héros stendhalien : étude

 

Dans l’article précédent, nous avons abordé l’influence de Mathilde de La Mole dans la mise en œuvre de ses ambitions. Nous verrons le dilemme de Julien Sorel pris entre hypocrisie et noblesse de cœur.

 

Hypocrisie

Il résulte de ce qui précède que Julien n’est pas hypocrite par nature, mais par choix. C’est la seule « arme » dont il dispose pour s’élever socialement. L’armée qui aurait pu être une voie héroïque lui est fermée depuis la chute de Napoléon (livre 2, chapitre 29).

 

Il se rabat sur la carrière ecclésiastique qui offre à la fois argent et pouvoir. La rencontre avec le jeune évêque d’Agde le conforte dans cette idée alors même qu’il n’éprouve pour la religion aucune vocation, bien au contraire. Le tableau brossé du séminaire montre qu’il n’est pas le seul à envisager le ministère de l’Église sous cet angle. Au moins, Julien évite-t-il la bassesse de ses pairs, brutes épaisses totalement dénuées de morale.

 

On a aussi vu qu’il est contraint de voiler sa vraie personnalité ; il cache ainsi ses passions et ses véritables opinions politiques. La Restauration impose à l’homme du peuple de manœuvrer pour percer dans la société.

 

Néanmoins, Julien n’est pas un être froid. Il est au contraire un personnage tendre.

 

Moralité

L’éducation de Julien «hors la société » (livre 1, chapitre 17) lui a permis de posséder un vrai sens moral. On sent ici l’influence de Rousseau. Ce n’est qu’au contact de la société des hommes qualifiés de « canailles » ou « d’infâmes » qu’il s’est converti- en façade- aux mœurs corrompues.

 

Il est pris entre sa sensibilité et sa volonté. Il s’impose des devoirs, se force à mener les combats pour son ambition. Et pourtant, il ne manque pas d’occasions où il souhaiterait donner libre cours à sa sincérité naturelle.

« Dans les premiers jours de cette vie nouvelle, il y eut des moments où lui qui n’avait jamais aimé, qui n’avait jamais été aimé de personne, trouvait un si délicieux plaisir à être sincère, qu’il était sur le point d’avouer à madame de Rênal l’ambition qui jusqu’alors avait été l’essence même de son existence. » 

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Rouge_et_le_Noir/Chapitre_XVI

 

Il tente ainsi de se livrer à madame de Rênal, mais il comprend que c’est impossible, car elle provient du "camp ennemi".

 

Il ne peut jamais fendre l’armure.

 

Noblesse de cœur

Il faut attendre le crime de Julien pour que ce dernier se révèle à lui-même, sans artifice.

Il offre à son père le remboursement des frais de son éducation. Julien cherche  à réparer ses torts vis-à-vis de Mathilde enceinte. Il la pousse à se marier pour ne pas être livrée à l’opprobre :

« Julien voulait à toute force être honnête homme jusqu’à la fin envers cette pauvre jeune fille qu’il avait si étrangement compromise ;

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Rouge_et_le_Noir/Chapitre_LXXV

 

À l’approche de sa mort, il n’élude rien. Il veut vivre en accord avec lui-même.

Il assume son crime et refuse toutes les possibilités de faire appel ou de s’échapper.

Et pourtant, il est tenté à plusieurs reprises de conserver sa vie au prix de nouvelles compromissions. Avec une force d’âme, il les refuse toutes.

Revendiquant son athéisme, il décline le secours d’un confesseur. Il renonce à se convertir pour obtenir sa grâce (livre 2, chapitre 45).

 

Paradoxalement, il accède à la liberté de son être alors qu’il est emprisonné. Il cherche à vivre en « honnête homme », son idéal de vie qu’il atteint au soir de sa vie.

 

Dans l’article suivant, nous verrons le bilan que Julien fait de son existence.

 

repère : Julien Sorel à l’heure du bilan (Stendhal)

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article