Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le silence, le secret

 

Résistant, Jean Cassou, qui est placé en décembre 1941 au secret, compose de tête trente-trois sonnets, car il ne dispose pas de papier et de crayon.

silence, thème, prison, cachot, poème, Cassou, résistant, engagement, liberté, 33 sonnets

 

 Repères : thème du silence : étude : action

 

Dans l’article précédent, il a été question d’une ode au silence, voyons aujourd’hui que le terme silence peut aussi revêtir le sens de secret. Nous resterons dans le domaine de la poésie pour mettre en lumière un auteur assez mal connu du grand public et son parcours atypique, Jean Cassou. 

 

Résistant

Âgé de 44 ans, Jean Cassou, qui fait partie du réseau du Musée de l’Homme, est arrêté le 13 décembre 1941 à Toulouse. Il est placé au secret, sans contact avec les autres prisonniers. Il compose de tête pendant deux mois trente-trois sonnets, car il ne dispose de rien, d’aucun papier et d’aucun crayon. Voyons comment le silence a été le catalyseur de cette puissance créatrice.

 

33 Sonnets composés au secret

Dans sa préface écrite en 1962, il revient sur ce véritable tour de force que constitue le fait de composer une œuvre dans de telles conditions. Au départ, il s’agit pour le prisonnier, seul avec lui-même, de « passer le temps » (page 31), mais rapidement composer devient aussi un acte de résistance. 

 

Pourquoi a-t-il choisi le sonnet et pas une autre structure poétique ? Il considère que pour la mémorisation le sonnet s’avère la forme la plus utile. De fait, il arrive à composer un demi-sonnet par nuit. Il obtiendra au mois de février quelques feuilles de papier, des livres et un crayon (page 34). On comprend son besoin de tout coucher par écrit.

 

Cette œuvre sera publiée sous le pseudonyme de Jean Noir dans la clandestinité aux éditions de Minuit en 1944 et préfacée par François la Colère alias Louis Aragon. 

 

Ces poèmes sont une véritable invitation à la liberté qu’il est important de découvrir et de faire découvrir.

 

Dans l’article suivant, nous verrons aussi que le silence peut également entourer le secret surtout s’il s’agit d’un secret de famille.

 

Sources :

Cassou, 33 Sonnets composés au secret, folioplus classiques, préface

https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/jean-cassou

 

repère à suivre : le secret de famille

 

 

 

Le silence, le secret
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article