Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Qu’est-ce que le peuple ?

Définissons le terme peuple. A priori, cela semble simple, mais en réalité ce mot recouvre une variation de sens au fil du temps. La littérature a rendu compte de cette évolution sémantique.

qu'est-ce que le peuple, thème, littérature, définition

 

Repères : thème du peuple : présentation

 

Dans l’article précédent, nous avons vu la manière dont le sujet avait été traité par la Gazette au cours des dix dernières années. Nous en arrivons, aujourd’hui, au point de savoir ce que le mot peuple recouvre en définitive. 

 

Définition

Loin d’être un mot simple, c’est-à-dire synonyme de population, ainsi que nous le comprenons actuellement,  il apparaît au contraire que l’usage a donné plusieurs sens à ce terme au fil du temps. La variation de la notion est donc l’angle de présentation que nous avons choisi au travers d’illustrations littéraires. 

 

Variations

Nous verrons ainsi ce que le mot peuple, demos, peut avoir d’exclusif dans l’Antiquité grecque, puis d’abstrait sous la plume d’un auteur latin.

 

Au Moyen-Âge, il sera question de comprendre que le terme populus s’inscrit principalement dans une communauté précise.  Ce sera ensuite l’occasion d’évoquer la question de la servitude volontaire avec la Boétie, à la Renaissance. Nous verrons aussi la vision "animale" du peuple développée sous la Monarchie absolue.

 

Tournant vite les grandes pages du livre de l’Histoire, nous nous intéresserons également aux thèses contractualistes, c’est-à-dire à celles qui régissent les rapports entre le peuple et son souverain, notamment au travers du contrat social de Rousseau. 

 

Nous constaterons le fait que jusqu’au XVIIIe siècle, le peuple n’existe finalement que dans son opposition à l’élite qui dispose, elle, des mots pour élaborer -en retour- un discours le plus souvent péjoratif à son égard. Il faut attendre la Révolution industrielle du XIXe siècle pour voir émerger une conscience de peuple.

 

On assiste alors la glorification du peuple, entre mystique et nationalisme. Il représente essentiellement une classe sociale, celle du monde ouvrier qui s'organise pour l’avènement de la lutte finale avec  une internationale ouvrière qui dépasse les frontières. 

 

Enfin, nous conclurons notre présentation par l’étonnant glissement sémantique du mot populisme .

 

Sources :

https://histoire.ens.fr/IMG/file/Menant/Introduction%20séminaire%202011-2012,%20Approches%20du%20peuple%20au%20Moyen%20Âge.pdf

https://histoire.ens.fr/IMG/pdf/Deborah_Cohen_Identite_politique_populaire_au_XVIIIe_s-.pdf

 

Repères à suivre : le demos grec

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article