Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Les ressorts populistes de la colère 

Le thème du populisme dans la littérature sera examiné au travers de la colère du peuple et des ressorts populistes sous-jacents. Deux livres nous accompagnerons L'Or de Cendrars et la guerre des pauvres d'Eric Vuillard. Détaillons le plan de l'analyse.

 

 

ressort, populisme, colère, thème, livres, littérature

 

Repères : thème du peuple : étude 

 

Il a été présenté dans l’article précédent les deux romans choisis, objets de notre étude croisée sur le populisme :

  • L’Or, de Blaise Cendras, roman publié en 1925
  • La guerre des pauvres, d’Eric Vuillard, récit publié en 2019.

 

Problématique 

Quelle sera la problématique de cette étude croisée ? 

 

Les deux œuvres retenues traitent chacune de révoltes populaires, l’une au XVIe siècle en Allemagne et l’autre à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. Il reste que de nombreuses différences sont patentes, notamment sur la manière de figurer le peuple. 

 

Cette présentation est même un enjeu littéraire. Et l’on perçoit une tension intéressante entre ces deux livres. C’est dans cette perspective que nous chercherons à décrire la colère du peuple en mettant en lumière les ressorts populistes. 

 

Plan de l’étude 

Comment décrire donc la colère du peuple et les ressorts populistes sous-jacents ? Pour tenter d’y répondre, nous reprendrons la définition du populisme vue ci-avant, en ajoutant des éléments saillants qui sont propres à la littérature.

 

Pour ce faire, nous verrons les points communs entre les deux récits, à savoir : 

 

Dans le prochain article, nous reprendrons dans le détail ces différents points.

 

Repère à suivre : Les contours d’un peuple

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article