Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Sommaire du thème de l’autobiographie dans la littérature

Le thème de l'autobiographie dans la littérature nous oblige à définir le genre. La définition de ce mot doit se comprendre au sens strict, c'est-à-dire comme le récit d'un authentique écrivain (St Augustin, Pétrarque, Rousseau, Chateaubriand, Musset etc...). Mais l'autobiographie au sens large envisage également tout type de récit. C'est au regard de ces deux acceptions que ce nouveau numéro vous sera proposé.

autobiographie, genre littéraire, autobiographie définition, romans autobiographiques récit

Repères : thème de l’autobiographie : sommaire

 

Récit de soi 

Dans un précédent article, il a été précisé les contours de la notion d’autobiographie. Nous nous appuierons sur les différents critères de distinction pour organiser le développement en trois temps des articles à venir.

Notons que ce sujet ne nous est pas totalement inconnu, car la Gazette a abordé en son temps le thème de soi, celui de la mémoire et du journal auxquels vous pourrez toujours vous référer.

 

Dans ce numéro spécial, il sera question d’orienter la thématique sur le récit que l’on fait de soi. Pour le dire autrement, on verra comment et pourquoi soi peut devenir un sujet littéraire. L’entreprise ne manque pas d’audace lorsque le sujet et l’auteur sont censés faire un. Dans cette perspective, nous nous intéresserons à deux points en particulier : à la manière dont le récit s’écrit, sa forme en somme, mais aussi à son fond à savoir la quête ou non d’authenticité. 

 

Un sens strict 

Dans une première partie, nous retiendrons la notion d’autobiographie au sens strict. Ce faisant, nous voyagerons au travers de l’histoire littéraire comment ce genre s’est illustré et sous la plume de grands auteurs incontournables. Nous verrons la fixation du genre avec St Augustin, Pétrarque, puis son évolution avec Rousseau, Chateaubriand et Musset. Le XXe siècle verra la création d’un double narrateur chez Sarraute, l’immixtion du fictif chez Perec avant de conclure avec l’autofiction avec Emmanuel Carrère. Nous essayerons d’analyser en quoi ces textes appartiennent bien au genre autobiographique.

 

 

Un sens large 

Dans une deuxième partie, nous aborderons aussi le sens large de la notion d’autobiographie. Il sera question de s’intéresser à la vie de l’auteur, mais également à la réception de son récit. Le succès d’une autobiographie tient en effet du miracle, celui qui consiste à dépasser le singulier d’une vie pour bouleverser celle du lecteur.  Cela en dit long sur l’auteur, mais également long sur le destinataire de l’œuvre. C’est ce point de contact qui sera au cœur de notre problématique. Pour ce faire, l’étude de trois récits vous sera proposée :

 

 

 

Synthèse et bibliographie

Enfin dans une dernière partie, une synthèse croisée des trois ouvrages sera dressée tout comme une bibliographie pour aller plus loin.

 

Dans un prochain article, nous verrons que l’autobiographie débute proprement avec un auteur, Saint Augustin


 

édito
vers et prose
étude
synthèse
bibliographie
 

 

Repère à suivre : St Augustin

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article