Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L’autobiographie, une caisse de résonance.

Le thème de l'autobiographie trouve son intérêt dans la résonance en nous. La problématique ainsi choisie s'illustrera au travers de trois récits qui vous sont proposés. Le lambeau de Philippe Lançon, la passagère de silence de Fabienne Verdier et l'écharpe rouge d'Yves Bonnefoy

 

 L’autobiographie, une caisse de résonance, genre littéraire, thème, livre, récit, analyse

 

Repères : thème de l’autobiographie : étude

 

Présentation des 3 livres

Dans l’article précédent, il a été question de considérer que l’enjeu de l’autobiographie se situe non du côté de l’auteur, mais du côté du lecteur. L’autobiographie apparaît, en effet, comme une caisse de résonance. Il convient de  démontrer cette problématique au travers du choix des autobiographies choisies qui ont toutes pour point commun de parler d’une expérience personnelle extrême. Pour ce faire, trois récits vous seront proposés dans cet ordre précis :

 

Charlie Hebdo

Le premier récit concerne la lente reconstruction physique et morale du journaliste Philippe Lançon, victime de l’attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015. Il s’agit d’une longue confession de 509 pages qui cherche à démontrer que l’homme d’hier a disparu. Le discours de l’auteur sur son livre tend à diluer le personnage du journaliste dans celui du rescapé. On assiste à un effet de réflexion du narrateur. 

 

 L'art de la calligraphie

Ensuite, le deuxième livre est celui de Fabienne Verdier, partie à vingt et un ans, vivre en Chine pour apprendre l’art de la calligraphie traditionnelle. Elle y restera dix ans dans des conditions de vie extrêmes. Il s’agit pour elle d’une période d’apprentissage et de consolidation de son art, mais aussi une période de transformation personnelle. Cette expérience radicale constitue le fondement de son travail d’artiste peintre reconnu dans le monde entier.

 

Une énigme 

Enfin le troisième récit a trait à la redécouverte de fragments intitulés l’écharpe rouge. Le poète se trouve devant une énigme à résoudre : que veulent dire ses vers libres qui résonnent puissamment en lui ? On assiste alors à une recherche d’éléments familiaux enfouis durant des années.

 

Il s’agit de trois récits distincts, celui d’un journaliste, d’une artiste peintre et enfin d’un poète. Nous travaillerons la notion de pacte autobiographique avant de mesurer en chacun l’effet de résonance recherché par l’auteur et ressenti par le lecteur.

 

Nous débuterons, si vous le voulez bien, en adoptant un sens déterminé en partant de la violence du monde au travers de l’attentat de Charlie Hebdo, en passant par l’esthétique du monde révélé intimement à Fabienne Verdier pour aboutir à la question de la vocation d’un poète sous la plume d’Yves Bonnefoy. 

 

Repère à suivre : Le lambeau (P. Lançon)


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article