Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Quelle problématique pour le récit de soi ?

Quelle problématique chercher pour aborder du thème de l'autobiographie dans la littérature ? Il s'agit de la rencontre d'un auteur et d'un public. Quelle est donc la valeur d'un tel genre littéraire ?

autobiographie, thème, problématique, genre, littéraire,

Repères : thème de l’autobiographie : étude

 

Rencontre entre un auteur et un public 

Dans l’article précédent, nous avons indiqué que l’étude sera consacrée à l’autobiographie prise en son sens large. Il nous reste à en déterminer la problématique. La valeur de ce genre littéraire s’évalue à l’aune de l’intérêt du parcours de vie mis en mots. Il reste que cela ne suffit pas. Il faut qu’elle soit partagée. Un des critères de réussite tient donc à la qualité de l’auteur, mais également à la réception de son récit. 

 

Vous m’opposerez que ce critère vaut pour tout ouvrage publié puisque l’accueil du public est un élément indispensable à un succès de librairie. Un roman doit intéresser le public ; la poésie doit le toucher.

Quid de la biographie ? 

 

Si la rencontre entre un auteur et un public tient en général du miracle, le pari du biographe consiste à considérer que la vie du personnage qu’il a choisie est de nature à susciter de la curiosité de ses lecteurs parmi tous les personnages que l’Histoire a portés. La situation est plus préoccupante, si l’on songe à l’autobiographie : il faut être un peu fou pour imaginer que le récit de propre sa vie sera du goût du lecteur, déjà passablement occupé par lui-même. Il serait plus sage pour l’autobiographe de se demander : en quoi ma vie peut-elle nourrir celle d’autrui ?

 

La valeur de l’autobiographie 

Qu’est-ce qu’une bonne autobiographie ? D’aucuns répondraient communément en pointant un élément du livre ou un autre qui nous a plu. Plus précisément, c’est un phénomène particulier qui s’est manifesté à notre insu. En effet, une résonance s’est fait jour. Une bonne autobiographie est celle qui pointe la perfection du pacte passé entre l’auteur et le narrateur. Le singulier d’une vie a été dépassé pour bouleverser l’existence du lecteur. La beauté de la narration, la valeur des évènements retracés et l’émotion suscitée sont de nature à toucher le cœur du public.

 

C’est donc que l’enjeu de l’autobiographie, plus que tout autre genre, me semble-t-il, se situe du côté du lecteur. Ce genre littéraire en dit long sur l’auteur, mais plus long encore sur le destinataire de l’œuvre. C’est justement ce point de contact qui sera au cœur de notre problématique. Qu’est-ce qui dans cette lecture résonne en nous ? De quelle manière l’auteur procède-t-il pour nous, toucher, nous lecteurs ?

 

Repère à suivre : présentation des livres étudiés

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article