Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le jardin imparfait de la vie (Montaigne)

Le thème du jardin est évoqué par Rabelais de manière symbolique. Quel est donc ce jardin imparfait ?

Repères : thème du jardin : présentation

Métaphore du jardin

Nous avons vu dans l’article précédent le jardin de la Renaissance avec Rabelais, découvrons aujourd’hui la fonction symbolique que Montaigne lui confère. Admirateur des auteurs de l’Antiquité, il se trouve aussi à l’origine de la pensée des Modernes. Ses Essais se caractérisent par une recherche de soi au travers d’une énonciation originale, le « je ». 

Modèle de la nature

Dans le cadre de notre thématique, le penseur considère la nature est un exemple pour l’homme apeuré devant la mort : « Nature même nous prête la main, et nous donne du courage » (Essais, 1-20).

En bon humaniste, il considère que l’homme possède en lui la liberté de changer les données de sa vie. Pour cela, le sujet doit exercer sa volonté et sa raison. Il reste que l’entreprise humaine se dilue dans un monde en perpétuel changement. 

 « Finalement, il n’y a aucune constante existence, ni de notre être, ni de celui des objets. Et nous, et notre jugement, et toutes choses mortelles, vont coulant et roulant sans cesse. Ainsi il ne peut établir rien de certain de l’un à l’autre, et le jugement et le jugé étant en continuelle mutation et branle.* » (Essais, 2-12)

Le monde en changement

Dans cette perspective, Montaigne compare alors la vie à un jardin imparfait :

« Je veux qu’on agisse, et qu’on allonge les offices de la vie tant qu’on peut, et que la mort me trouve plantant mes choux, mais nonchalant d’elle, et encore plus de mon jardin imparfait. J’en vis mourir un, qui, étant à l’extrémité, se plaignait incessamment, de quoi sa destinée coupait le fil de l’histoire qu’il avait en main, sur le quinzième ou seizième de nos Rois. »

 

Montaigne, Essais,livre 1, chapitre 20

https://fr.wikisource.org/wiki/Essais/Livre_I/Chapitre_20

 

* Mouvement

Source : Todorov, Le jardin imparfait, Grasset 1998

 

Repère à suivre : lettre à mon jardinier

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article