Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le paradis terrestre (Bible)

Le thème du jardin dans la littérature renvoie aussi au jardin d'Eden, la jardin des délices, celui-là même emprunté au récit sumérien. Les trois religions monothéistes se sont fondées sur ce texte mythique.

 

 

Jardin d'Eden, paradis, bible
L'Alcazar de Séville

Repères : thème du jardin : présentation

Jardin des délices

Après avoir abordé la question du jardin chez Gilgamesh, voyons aussi la transcription biblique de ce récit originellement sumérien. La tradition évoque le jardin d’Éden dont l’étymologie en hébreux signifie délices. Ce passage célèbre se situe dans le premier livre de la Bible, la Genèse.

 

À la différence de la matrice originelle sumérienne, le paradis terrestre est une création de Dieu ; il précède le déluge que l’on retrouve plus tard dans le fil de la lecture (Genèse 7.1-24). Notons que jusqu’au XVIIe siècle, on croyait en l’historicité des évènements bibliques au point que de nombreux théologiens et de voyageurs ont cherché à implanter le paradis terrestre dans le monde. (cf. cartes ci-après)

 

Les trois religions monothéistes

On notera enfin que la représentation de ce lieu biblique se retrouve dans toutes les religions monothéistes (dans les traditions juive, chrétienne et islamique).

 

C’est le lieu de tous les commencements spirituels. Il comprend notamment un verger luxuriant, baigné par un fleuve magnifique. Retrouvons aujourd’hui un extrait de la Genèse :

 

***

 

« Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là, il se divisait en quatre bras. Le nom du premier est Pischon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur ; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. Le nom du second fleuve est Guihon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. Le nom du troisième est Hiddékel[1] ; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate.

L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder. L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Bible, Genèse

  1.  Le Tigre

 

https://fr.wikisource.org/wiki/Genèse_2

 

repère à suivre : le jardin romain

 

 

Le paradis terrestre situé au niveau des Antilles.

Le paradis terrestre situé au niveau des Antilles.

Le paradis terrestre en Mésopotamie

Le paradis terrestre en Mésopotamie

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article