Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Byron et la Grèce : dernières impressions avant le retour

Un philhellènes célèbre : Byron

Repères : carnet de voyage : tour de Grèce

Dans l’article précédent, nous étions encore dans le Péloponnèse. Il est bientôt temps d’achever ce carnet de voyage. Nous le conclurons avec Byron, poète anglais, qui figure en tête dans la liste des philhellènes dont nous avions déjà parlé au cours de notre voyage.

***

Byron et la Grèce

Byron et la Grèce, l’association d’un poète illustre et riche et d’une cause politique encore bien incertaine en cette première partie du XIXème siècle. Qu’est-ce qui poussa un poète célèbre à participer à ce conflit situé à des milliers de kilomètres de l’Angleterre ? Qu’était-il donc venu dans cette galère ?

Les Grecs se débattaient dans des querelles intestines qui permettaient aux Turcs de maintenir leur avantage sur le pays. En 1823, Andréa Louriottis se rendit à Londres pour plaider la cause de la Grèce auprès de riches héritiers. Un comité anglais se forma comprenant rapidement Byron pour lequel l’Orient exerçait toujours une fascination. A ce stade de sa vie, le poète de trente-cinq ans, unanimement célébré est désabusé par l’amour et par sa carrière poétique qu’il croit terminée.

Il se sent prêt à effectuer des exploits guerriers et sûr de ses futurs succès philanthropiques. Philanthropiques ? Byron dispose en effet d’une fortune considérable qu’il met au service d’une cause qu’il juge grandiose.

Le 15 juin 1823, le voilà prêt à embarquer pour la Céphalonie. Du côté des Grecs, la présence de Byron dans leurs rangs confèrent à leur cause un prestige immense. Mais les Grecs ne s’organisent pas et le poète attend son tour. Il en profite pour visiter l’île d’Ithaque avant de se rendre en première ligne.

 Il médite sur le sort d’Ulysse qui revient après vingt ans d’absence auprès de femme Pénélope. Souvenons-nous du héros troyen que nous avions laissé sur les ruines de la ville détruite. Il arrive dans son palais au moment où la reine  qui a repoussé l’inéluctable se voit contrainte d’épouser celui qui saura tirer avec l’arc de son époux. Ce dernier relève le défi…

articles à suivre : fin de Byron 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article