Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Le Péloponnèse : Mycènes

Le retour d’Agamemnon

Repères : carnet de voyage : Tour de Grèce 

roi de Mycènes

Nous avons dans l’article précédent profité d’un interlude avec le grand cinéaste grec, Théo Angelopoulos. Nous voici désormais parvenus à Mycènes. Nous allons retrouver un personnage que nous avons déjà évoqué dans le cadre de la guerre de Troie : Agamemnon, roi de Mycènes.

Nous retrouvons aussi la civilisation mycénienne dont nous avions parlé au début de ce carnet de bord.

Revenu de la guerre de Troie avec son esclave Cassandre dont il a fait sa maîtresse, il arrive chez lui dans son palais. Entre temps, sa femme Clytmnestre et son amant Egisthe, cousin du roi Agamemnon qui lui avait déjà ravi son trône avant qu’il ne soit récupéré grâce à Ménélas, l’attendent avec une idée funeste en tête. C’est l’occasion de se familiariser avec la terrible famille des Atrides.

http://mythologica.fr/grec/atrides.htm

 

Un projet d’assassinat

Quel sont les motifs du projet l’assassinat contre le roi de Mycènes ?

Pour l’épouse, il s’agit de se venger de la mort de sa fille Iphigénie et de se venger de la place de Cassandre dans la vie de son époux.

Pour Egisthe, il s’agit de se venger du meurtre de son père par Agamemnon et de retrouver ainsi le trône de Mycènes qu’il a toujours convoité. Il vous est proposé de retrouver en vers le crime commis par ces amants terribles sous la plume de Jose de Heredia qui lui a consacré le sonnet suivant :

 

***

Dans le fond du palais, sur sa couche d’airain,
Agamemnon repose et son âme se noie
Dans le divin sommeil ; le souvenir de Troie
Vient à peine parfois plisser son front serein.

Il dort et pour ses yeux le jour du lendemain
Ne luira pas. Le cœur plein de haine et de joie,
Clytemnestre déjà désigne de la main
A son timide amant cette royale proie.

Il tremble : ses cheveux se hérissent d’effroi ;
Mais, vers le lit de pourpre où repose le roi,
L’élançant fortement d’une étreinte enivrante,

Elle le pousse ; ils vont sans haleine, à pas lents…
Egisthe va frapper… Et la lampe mourante
Les éclaire tous deux de ses reflets sanglants.

 

La Mort d’Agamemnon, de Heredia

http://fr.wikisource.org/wiki/La_Mort_d%E2%80%99Agamemnon

 

Repères à suivre : Sparte

 

Masque mycénien dit « masque d'Agamemnon », XVIe siècle av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes

Masque mycénien dit « masque d'Agamemnon », XVIe siècle av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Blog Voyage Way 12/11/2014 19:57

Le site archéologique de Mycènes est vraiment magnifique, l'un des plus beaux que j'ai pu voir en Grèce car très bien conservé.
Le tholos d'Agamemnon en est l'exemple parfait, en état remarquable!