Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Albert Camus et la Grèce

   Repères : carnet de voyage : Tour de Grèce

 

Durant la préparation de ce carnet de voyage, nous allons retrouver un auteur qui nous avait déjà accompagné de l’autre côté de la méditerranée, Albert Camus.

Cette référence incidente doit tout à la biographie d’Albert Camus, fils d’Alger d’Alain Vircondelet* qui éclaire la vie de cet auteur sous l’angle de son pays natal, l’Algérie. Il nous est apparu nécessaire de rappeler l’influence de l’Algérie mais aussi de la Grèce sur l’œuvre de cet auteur unique. Notons que cette dernière influence s’est forgée au fil des ans.

Fils du quartier pauvre de Belcourt à Alger, Camus a été inspiré tout d’abord par sa terre d’adoption, l’Algérie. La mer, le ciel bleu, les odeurs, toutes ces sensations expérimentées sous le soleil algérien se retrouvent notamment dans l’œuvre la plus connue, l’étranger. Il se verra véritablement transporté par les ruines romaines de Tipasa à quelques kilomètres de la capitale qu’il visitera à de nombreuses reprises.

L’Antiquité a ainsi pris corps dans son œuvre par les références aux mythes primordiaux tout autant  qu’aux mythes tels que Sisyphe. Mais la Grèce, s’il l’a intégrée dans son œuvre tôt, il l’a découverte sur le terrain assez tard. Ce n’est qu’en 1955 qu’il la découvre pour la première fois. Après Athènes, il découvre les îles enchanteresses. Il éprouve une émotion palpable. La lumière intense du soleil le saisit avec la même ardeur qu’en Algérie. La beauté et l’histoire des lieux le conduisent à affirmer qu’il « se sent le cœur grec » (page 285)*. Il reviendra en Grèce en 1958, en plein conflit algérien qui lui brise le cœur. Il découvrira Rhodes, Patmos, les îles Simi, Kos, Psaméros, Kalimnos, Samos, Mytilène….

Son biographe relève que chez Camus : « l’idée de la mer joue un rôle purificateur, lustral et baptismal, le hante jusqu’à l’obsession. ( … ) L’attraction de la lumière le refonde dans sa vraie histoire de soleil et de mer. Son insertion dans la nature lui est renaissance absolue, nouveau baptême. »  (page 355)

sources :

Repères à suivre : bienvenue à Samos

Albert Camus et la Grèce

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lizagrèce 20/07/2014 12:53

Tous ceux qui naissent au bord de la Méditerranée se sentent bien qu'ils aillent d'une rive à une autre !

auto ecole paris 16/07/2014 22:49

Je vous félicite pour votre éditorial. c'est un vrai boulot d'écriture. Continuez .