Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Lorsque TPE se conjuguent avec intégration (1)

Repères : feuilleton : le bac expliqué à ma fille : thème de l’île

Des difficultés de socialisation

En ce vendredi 13 septembre 2013 se tenait la première séance dédiée aux travaux personnalisés encadrés, autrement appelés, TPE. La jeune Audrey savait que cette épreuve anticipée du baccalauréat jouait un rôle non négligeable avec son coefficient deux dans l’obtention du diplôme. Elève en première L dans un nouvel établissement, la jeune fille, réservée, n’aimait guère travailler en groupe. Sa sociabilité avait toujours été son point faible, euphémisme en vérité car elle changeait d’établissement quasiment tous les ans…

Cette année, la jeune fille savait qu’elle devait dépasser sa répugnance et s’intégrer dans un groupe pour réussir cette épreuve. Là où d’autres n’ont aucune difficulté voire aucun scrupule à s’imposer, Audrey, elle, s’en rongeait les ongles d’avance ; c’était la partie immergée de son caractère trouble. Il fallait pourtant qu’aujourd’hui elle prenne sur elle et qu’elle fasse montre d’un esprit d’ouverture aux autres, ou du moins un visage avenant pour la circonstance.

Une opération bien calculée

Audrey s’efforça donc de sourire, ce qui lui donna de l’extérieur la mine anxieuse et timide. De son côté, loin de rester inactive avec son pauvre sourire esquissé, l’élève triait impitoyablement dans l’assistance les candidats idéals, telles des proies convoitées par un rapace redoutable. Lorsqu’on parle de candidats en section littéraire, on signifie davantage, candidates. Les mâles désertent en effet cette contrée de Lettres réputée sans avenir. C’est oublier un peu vite que les humanités ont constitué en son temps une voie royale. Mais revenons à nos moutons....

Bref, Audrey avait en tête un calcul précis ; elle ne voyait dans l’aéropage que deux filles pouvant, selon ses critères très personnels, faire l’affaire. Elle recherchait exactement deux amies inséparables. Elle repéra dans le coin des filles qu’elle avait eu le loisir d’observer de sa place depuis la rentrée : jamais l’une sans l’autre. « Des sœurs siamoises ! » pensa-t-elle ; c'était là l’objet de sa convoitise ! Audrey prit une grande respiration avec son abdomen, puis expira longuement. Une fois, deux fois comme on le lui avait appris…

Les TPE ne devaient plus être un problème…

repères à suivre : le feuilleton : Représentation et Réalité

TPE, Bac, Première, Section L

TPE, Bac, Première, Section L

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article